Assurance / Marchés : La Banque Postale complète son offre en se lançant dans l’assurance dommages

La Banque Postale a investi le marché de l’assurance dommages jeudi en dévoilant ses premières offres pour l’automobile, l’habitat et la protection juridique, ce qui lui permet désormais de proposer une gamme complète de produits en assurance et banque.

La filiale dédiée, Banque Postale Assurances IARD, est détenue à 35% par l’assureur Groupama. La Banque Postale propose un nombre limité de formules, qui se veulent simples, avec des franchises fixes et des tarifs parmi « les plus bas du marché », assure Patrick Werner, président du directoire de la Banque Postale et du conseil d’administration de la filiale.

M. Werner n’a pas fourni d’objectif commercial chiffré, jugeant qu’il est « trop tôt pour en parler ». L’offre, qui vise notamment les 10 millions de clients de la Banque Postale et les 300.000 postiers, sera complétée en 2011 avec par exemple une formule pour les conducteurs novices. Réservée pour le moment aux particuliers, l’offre pourra « pourquoi pas » s’étendre aux entreprises, selon M. Werner.

Les offres d’assurance dommages sont d’ores et déjà disponibles via internet et le téléphone. Pour les clients qui souhaitent s’assurer directement en agences, le conseiller devra aussi passer par le service téléphonique. La commercialisation directe auprès des conseillers ne débutera que courant 2011, avec un déploiement prévu aux 17.000 guichets entre mai et octobre. Cette mise en place progressive s’explique par le fait que « le réseau est en montée en puissance sur le crédit à la consommation », lancé en avril, selon M. Werner.

La Banque Postale va néanmoins créer 200 emplois, ouverts aux postiers, dans son centre de gestion des sinistres, situé en région nantaise. Le groupe arrive sur le marché de l’assurance dommages, au moment où la plupart des assureurs s’apprêtent à relever leurs tarifs pour 2011, après une vague de sinistres et plusieurs années de modération dans les prix. « Le “timing” n’est pas adverse », a commenté M. Werner, indiquant que le marché est en train de se rééquilibrer entre cotisations et sinistralité.

La Banque Postale peut désormais fournir une gamme complète de produits tant en assurance qu’en banque, ce qui était un « objectif de la banque au moment de sa création », rappelle M. Werner. En assurance, le groupe propose de l’assurance vie, de la prévoyance, tout deux en partenariat avec CNP Assurances, ainsi que du conseil en assurances et dès 2011 de l’assurance santé, avec la Mutuelle Générale.