Assurance maladie : une mission pour réduire les dépenses excessives

Un groupe de travail présidé par Raoul Briet a présenté une dizaine de mesures visant à réduire les dépenses de l’assurance-maladie. A travers ces propositions, la mission propose par exemple de ne pas réduire de façon systématique les tarifs des professionnels de santé, des médicaments ou des taux de remboursement.

La mission Briet à presque terminé son travail en rendant hier une dizaine de propositions ayant pour but de réguler les dépenses de l’assurance-maladie. Il s’agit de mieux contrôler les dépassements de cette dernière qui représentent 19,4Mds d’euros cumulés en 13 ans.

Parmi ces propositions (encore provisoires), l’une d’elle vise à renforcer l’alerte sur le risque de dépassement de l’objectif des dépenses pour l’assurance maladie. Elle serait alors déclenché dès que le risque de dépassement d’objectif attendrait plus de 0,5%, au lieu de 0,75% actuellement. Cela passerait notamment par une simplification des procédures.

De plus, le groupe de travail de Raoul Briet aimerait améliorer la construction de l’Ondam (Objectif national des dépenses d’assurance maladie), enfin la mission propose une plus grande transparence dans les hypothèses et évolutions économiques afin de mieux appréhender les enjeux de l’assurance maladie chaque année.