Assurance maladie : Evolution modérée des soins de ville en février

Les remboursements des soins de ville ont été moins élevés en février par rapport au même mois en 2011, évolution imputable aux conditions météo et à un épisode de grippe moins important que l’année dernière, selon l’Assurance maladie.

Par rapport à février 2011, ces remboursements ont diminué en février 2012 de 1,2%, en tenant compte de la journée supplémentaire liée à l’année bissextile. Globalement, sur les douze derniers mois, les remboursements des soins de ville ont progressé de 2,6% en février, une évolution ralentie par rapport à janvier.

« Ont notamment contribué à cette évolution modérée les conditions météorologiques très rigoureuses dans la première quinzaine du mois qui ont pu inciter les assurés à différer leur consommation de soins », précise l’Assurance maladie dans un communiqué.

Par ailleurs, l’épisode de grippe saisonnière a été « moins important en février 2012 qu’en février 2011 ». Les remboursements de soins médicaux et dentaires progressent de 2,5% sur un an (+3,5% en janvier) et ceux des médecins généralistes augmentent de 3,5% (+5,2% en janvier).

L’évolution des remboursements de soins hospitaliers est de +3,5% au cours des douze derniers mois, pour les hôpitaux publics comme pour les cliniques privées. Au total, les dépenses du régime général augmentent de 3,1% en rythme annuel.

PARIS, 27 mars 2012 (AFP)