Assurance / international : AIG a remboursé 6,9Mds de dollars au Trésor

L’assureur américain AIG a annoncé mardi avoir remboursé comme prévu 6,9Mds de dollars au Trésor américain grâce à la vente d’actions de son concurrent MetLife, qui lui a racheté sa filiale Alico. « Le paiement d’AIG au Trésor est intervenu après la clôture de la vente des actions de Metlife » que détenait l’assureur, indique-t-il dans un communiqué.

La vente a généré 9,6Mds de dollars mais « des accords existants avec MetLife sur la vente d’Alico nécessitent que 3Mds de dollars soient placés sur un compte gelé », précise le communiqué.

AIG a donc consacré 6,6Mds issus de la vente de MetLife au remboursement au Trésor. En outre, environ 300M de dollars préalablement mis en réserve pour des coûts et dépenses d’Alico ont également été versés au Trésor, amenant le total des fonds remboursés à 6,9Mds de dollars.

Le versement au gouvernement annoncé mardi est le quatrième depuis le début de l’année. Il porte le total des fonds remboursés au Trésor en 2011 à 36Mds de dollars.

L’assureur, ex-numéro un mondial, a été sauvé de la faillite en septembre 2008 par les pouvoirs publics américains, qui l’ont quasi-nationalisé. Le Trésor avait augmenté en janvier dernier sa part dans le capital du groupe à 92%, aux termes d’un plan de restructuration de la dette et du capital, tout en prévoyant de sortir du groupe au fil du temps.

Le Trésor s’est réjoui de ce remboursement: « nous sommes optimistes sur le fait que (…) notre investissement temporaire dans des sociétés privées se traduira par peu ou pas de coûts pour les contribuables » a commenté Tim Massad, l’un des responsables du programme du Trésor pour la stabilité financière (TARP).

« Bien que le coût ne soit pas la première mesure du succès du TARP, le fait que nous ayons déjà recouvrés deux tiers de l’argent déboursé pour ce programme est une étape importante pour les contribuables », a-t-il ajouté.

Avec le versement d’AIG mardi, le Trésor a recouvré au total 287Mds de dollars de ses aides gouvernementales octroyées pendant la crise, soit 70% des 411Mds de dollars déboursés.La part du Trésor dans AIG reste à 2% après cette transaction et l’assureur lui doit encore 11 milliards de dollars.

 

New York, 9 mars 2011 (AFP)