Assurance / financement : Pas de traitement de faveur opéré par Generali au groupe tchèque PPF

L’assureur italien Generali s’est défendu lundi d’avoir réservé un traitement de faveur au groupe tchèque PPF de l’homme d’affaires Petr Kellner dans le cadre de leur accord sur leur coentreprise que le Français Vincent Bolloré a jugé récemment « déséquilibré ».

« Generali n’a offert, que ce soit directement ou à travers des sociétés du groupe, aucune garantie en faveur de Petr Kellner ou du groupe PPF », a indiqué l’assureur dans un communiqué publié sur demande de l’autorité boursière, démentant ainsi des informations de presse.

La coentreprise entre les deux groupes, Generali PPF Holding, créée en 2007 pour regrouper leurs actifs en Europe centrale et orientale, est détenue à 51% par Generali et à 49% par PPF. Dans le cas où l’accord sur cette coentreprise serait résilié par PPF, « il n’existe aucune hypothèse (…) qui soit hors du contrôle de Generali », a assuré le groupe.

Generali précise toutes les options possibles en cas de non renouvellement de l’accord qui expire en juillet 2014: introduction en Bourse de la coentreprise portant sur un maximum de 75% du capital, vente de la participation de PPF à Generali ou à un tiers.

L’assureur italien rappelle également dans son communiqué que l’accord avec PPF a été « approuvé par un vote unanime du Conseil d’administration et du Comité exécutif ». Il y a une dizaine de jours, l’homme d’affaires français Vincent Bolloré, qui est vice-président de Generali, avait jugé que les accords passés avec Petr Kellner étaient « déséquilibrés » et posaient un « problème ». M. Bolloré, qui s’était abstenu à la mi-mars lors de l’approbation des comptes de Generali, avait réclamé davantage de transparence dans la gestion de l’assureur italien, provoquant une vive polémique.

En 2007, PPF avait apporté des actifs d’une valeur de 3,6Mds d’euros à cette coentreprise tandis que Generali avait apporté des actifs d’une valeur de 1,5Md et versé une somme de 1,1Md à PPF.

Rome, 28 mars 2011 (AFP)