Assurance en ligne : Nouveau site et nouvelles fonctionnalités chez Amaguiz

L’assureur direct de Groupama, Amaguiz, rafraichit son site internet en profondeur et revendique 190.000 contrats en portefeuille à fin 2012.

Cinq ans, dans le web, c’est long. A partir de cette réflexion, Amaguiz a décidé, il y a un peu plus d’un an, de renouveler son site internet, en s’appuyant notamment sur sa jeune mais riche expérience. « La nouvelle version est axée sur la complémentarité entre web /téléphone/chat, sur la relation client. Nous voulons proposer à chacun ce dont il a besoin » détaille Nelly Brossard, directrice générale d’Amaguiz.

L’assureur direct, filiale de Groupama, a atteint les 190.000 contrats en portefeuille à fin 2012 contre 150.000 en 2011. « Depuis juin 2008, les outils ont changé, les comportements ont changé » justifie Nelly Brossard, avant d’ajouter qu’Amaguiz, après avoir été bon en assurance est maintenant « bien en mode e-commerce ».

Améliorer le parcours client

La gestion du contrat est plus présente, les modifications sont possibles, les espaces personnels sont différenciés entre prospects et clients, la déclaration de sinistre est présente pour le bris de glace uniquement « mais nous avons ajouté des conseils à suivre en cas de sinistres et des possibilités d’accompagnement » complète la directrice générale.

A propos de la gestion du contrat, « c’est un vrai sujet, une vraie différenciation » confie Nelly Brossard. Les demandes des internautes en matière de gestion de contrats (besoin de documents, modifications des périmètres et des garanties) font partie des nouveautés de ces dernières années, et favorisent la relation client, autre point essentiel pour un pure player. « Nous avons beaucoup travaillé sur l’accompagnement des clients, nous proposons plus souvent le chat ou l’appel, la réalisation des devis a été simplifiée également » énumère-t-elle.

Pour Amaguiz, qui a réalisé la majeure partie du travail de création et de développement en interne, le lancement de ce nouveau site représente un des principaux événements de 2013, après une année 2012 assez bonne pour l’assureur direct. « Le comportement de crise » a joué en faveur des low cost, « on tire notre épingle du jeu parce qu’on répond aux attentes des clients » conclut Nelly Brossard.