Assurance emprunteur / Sondage : 60% des futurs acheteurs ont renoncé à la délégation

Magnolia Web Assurances a réalisé un sondage auprès de 1002 personnes lui ayant fait une demande d’assurance-crédit  mais n’ayant pas donné suite.

Parmi ces personnes, des futurs acheteurs voulant accéder à une délégation d’assurance-crédit, 60% ont finalement souscrit cette assurance emprunteur auprès de leur banque.

Parmi ceux-ci, dans 53% des cas, la banque s’est alignée sur les tarifs des assurances individuelles, répondant à l’objectif de la loi Lagarde de 2010.

Mais dans 47% des cas, il s’agit de refus ou d’obstacles de la banque pas clairement justifiés : manque de temps laissé par la banque et peur de voir ses conditions de taux modifiées (28% des cas), contrat imposé par la banque sans raison particulière (10% des cas), augmentation du tarif de la banque (6% des cas), conditions non identiques à celles proposées par la banque (3% des cas, avec un refus rarement motivé par écrit donc difficilement justifiable).

Seul point positif, 88% des banques informent leurs clients sur la délégation d’assurance, toujours selon ce sondage.