Assurance / Dirigeants : Vers un changement à la tête de l’assureur italien Fondiaria-SAI

L’assureur italien Fondiaria-SAI, dont le français Groupama pourrait prendre une part, a évoqué vendredi la possible démission de son patron qui pourrait être remplacé par le directeur général, entraînant un bond de l’action en Bourse.

Réagissant à des informations du quotidien Milano Finanza sur la démission de son patron Fausto Marchionni, Fondiaria-SAI a indiqué dans un communiqué que si M. Marchionni « devait démissionner, cela serait communiqué au marché ».

« Il est prévisible que dans le cadre d’une telle hypothèse, la candidature du directeur général Emanuele Erbetta serait proposée au conseil d’administration » pour remplacer M. Marchionni, poursuit le groupe qui confirme donc à demi-mot la prochaine démission de M. Marchionni.

Selon Milano Finanza, la démission du patron de Fondiaria-SAI pourrait être annoncée à l’occasion de l’assemblée générale du 26 janvier qui doit approuver une augmentation de capital d’un maximum de 460M d’euros destinée à renflouer le groupe qui a accusé une perte nette de 431,4M d’euros sur les neuf premiers mois de 2010.

A la Bourse de Milan, cette annonce entraînait un bond de l’action Fondiaria-SAI qui prenait 4,05% à 6,935 euros vers 15H15 GMT dans un marché en hausse de 2,23%. Jeudi dernier, Groupama, qui doit déjà prendre une part de 17% de Premafin, la holding de la famille Ligresti qui contrôle Fondiaria-SAI, a annoncé qu’il envisageait de prendre aussi éventuellement une part directe de la compagnie d’assurances d’un maximum de 17-20%.

Groupama pourrait prendre cette part dans le cadre de l’augmentation de capital de Fondiaria-SAI.

Milan (Italie), 21 janvier 2011 (AFP)