Assurance construction : Alliage Assurances placé en liquidation

Alliage assurances mis en liquidation

En redressement depuis août dernier, Alliage Assurances (ex-SFS France) a finalement été placée en liquidation judiciaire le 27 septembre par le Tribunal de Commerce de Paris.

C’est la fin d’un suspens qui n’en était plus un. Le tribunal de Commerce de Paris a finalement prononcé la liquidation judiciaire d’Alliage Assurances (ex-SFS France), scellant définitivement le sort de plus de 160 salariés.

Rachetée pour 1 euro symbolique en juin 2018 par Bolero Participations (représentée par Albert Jamo), SFS France, rebaptisée pour l’occasion Alliage Assurances, était sous le coup d’un redressement judiciaire depuis août dernier. Faute de repreneurs potentiels et sans le versement des 5 millions d’euros promis par Bolero Participations, notamment pour payer les salaires de ces derniers mois, le tribunal de Commerce de Paris a mis fin à la lente agonie de l’entreprise.

« C’est l’arrêt définitif de toutes nos activités et c’est désormais à la mandataire judiciaire désignée par le Tribunal de commerce de Paris de décider ce que vont devenir nos locaux et la quarantaine d’agences commerciales », explique un salarié en colère. « Plusieurs fonds de placement avaient pourtant manifesté un intérêt pour le reprise des activités d’Alliage mais ils se sont rétracté rapidement aux vue de la situation catastrophique de l’entreprise ».

Contraint de quitter leurs bureaux, plusieurs salariés ont désormais fait savoir qu’ils envisageaient la création d’un collectif pour porter devant la justice la responsabilité des différents administrateur de l’entreprise. « Nous sommes face à un triple préjudice : celui subit par nos rémunérations, celui subit par la profession, notamment en terme d’image et surtout celui subit par les assurés qui sont aujourd’hui en difficulté pour le replacement de leur risque sur le marché. Pour tout cela, nous ne nous interdisons pas d’engager une action de groupe », conclut le salarié.