April réalise un bon semestre, mais reste prudent dans ses prévisions

Le courtier April affiche des résultats très satisfaisants au premier semestre 2016, portés notamment par ses dernières acquisitions en santé et par le dynamisme de l’activité d’assurance dommages.

Concernant l’activité santé, « les activités d’assurance collective et emprunteur continuent de progresser, sans complètement compenser les effets des pertes en assurance santé individuelle salariée », explique April dans un communiqué. A fin juin 2016, les commissions de courtage en santé s’élèvent à 156,2 millions d’euros, en hausse de 0,3% par rapport à la même période en 2015.

Compensation des portefeuilles en run-off

Au premier semestre 2016, la branche santé d’April a connu deux événements majeurs : le courtier a acquis le groupe asiatique spécialiste de l’assurance santé GlobalHealth, et deux de ses entités ont été fusionnées (April Santé Prévoyance et April Entreprise Prévoyance). Hors effets périmètre liés aux acquisitions (Avilog fin 2015 et GlobalHealth), les commissions de courtage diminuent de 1,7%.
Quant aux primes collectées en santé-prévoyance, elles atteignent 107,3 M€ (en hausse de 4,8%), grâce à l’activité santé individuelle, aux assurances des expatriés et aux partenariats réalisés en collective dans le cadre de l’ANI. « Ces bonnes performances permettent d’absorber la baisse attendue sur certains portefeuilles en run-off », précise le communiqué.

Le dommage en forte hausse

Du côté de l’activité dommages, les commissions se montent à 87 M€ au premier semestre (+1,9% par rapport au premier semestre 2015) et les primes collectées s’élèvent à 80,8 M€, en hausse de 36%, portées par le développement de l’activité de protection juridique, et l’assurance dommages entreprises et affinitaires. « Dans un environnement perturbé, les activités d’assurance voyage et d’assistance résistent bien avec une progression du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent », ajoute le communiqué.

Prudence pour la fin de l’année

Au global, le chiffre d’affaires d’April atteint 430,2 M€, en hausse de 7,1% par rapport à la même période en 2015. Les effets de change (avec le Brésil, la Colombie et le Canada) l’ont impacté à hauteur de 3,5 M€, tandis que les acquisitions lui ont permis de dégager 3,9 M€.
Le groupe reste néanmoins prudent quant aux prévisions de résultats pour l’année 2016 : « A fin juin, les performances sont portées principalement par la croissance des primes, dans un modèle très réassuré. De ce fait, et dans un contexte de grande volatilité des marchés, les tendances positives de chiffre d’affaires du 1er semestre ne modifient pas les perspectives de baisse de résultat opérationnel courant du groupe en 2016, énoncées lors des publications précédentes », est-il expliqué dans le communiqué.