ANI : Swiss Life prépare un produit simplifié pour la rentrée

Bâtiment de Swiss Life

L’assureur suisse a réalisé un très bon premier semestre et confirme sa stratégie tournée vers les TPE et les clients aisés. Avec un produit ANI qui sortira dans quelques semaines.

Deuxième “assureur traditionnel” en individuel en France, Swiss Life est obligé d’opérer un “virage stratégique” sur cette branche pour la laisser et favoriser la santé collective.
Ce sera le cas en septembre, avec un produit “simple“. “L’un de nos arguments sera la simplicité” explique Charles Relecom. Entendez par là que les plateformes informatiques sont déjà révisées pour permettre une vente simple aux intermédiaires. “Le système intègre tout” détaille encore le PDG de Swiss Life France, c’est à dire la complémentaire, une possible sur-complémentaire et la prévoyance, pour la TPE (de son dirigeant aux collaborateurs) et les ayants droit.

Swiss Life France entend poursuivre sa stratégie de cibler très précisément les segments rentables et porteurs de croissance. Et les chiffres du premier semestre ne risque pas de modifier les plans de l’assureur.
Nous sommes très satisfait de notre premier semestre” explique Charles Relecom. “La progression du chiffre d’affaires est nettement plus rapide que prévue” se félicite le PDG. Et pour cause, avec un CA en hausse de 4% à 1,982Md d’euros, porté par l’assurance-vie (CA de 1,120Md d’euros) et une part d’UC qui atteint 41% du chiffre d’affaires, les six premiers mois de 2014 ont été particulièrement bons pour Swiss Life France.

Le fameux “virage” sur les entreprises, la prévoyance et les retraites est également porteur. En santé (570M d’euros pour le premier semestre), le CA en individuelle se contracte de 5% quand celui de la collective gagne 5% et le CA de la prévoyance prend 6%. A cela s’ajoute les bons résultats des marchés financiers qui permettent au résultat opérationnel de bondir de 27% par rapport à 2013, à 97M d’euros. Et d’envisager sereinement la fin de l’année.