Agents / Generali : Triangl’ obtient des avancées

Lors d’une réunion entre les représentants de Triangl’ et la direction générale de Generali, les agents ont obtenu des avancées sur plusieurs dossiers, comme la remise en cause du protocole en santé, une revalorisation des taux en retraite et prévoyance.

Les représentants du syndicat d’agents généraux de Generali, Triangl’, ont rencontré la direction générale de Generali France dont Claude Tendil le 13 mai à Paris. Selon Bernard Jeannot, le président du syndicat, « l’entrevue a été positive. Nous avons obtenu des réponses ».

Parmi les avancées, les agents ont obtenu gain de cause sur la remise en cause du protocole en assurance santé, qui sera effective le 31 mai. Une renégociation des taux de commissionnement sera à réaliser « au plus vite » pour les agents.

Si le point concernant le protocole en santé semblait être le plus important, en retraite/prévoyance, le syndicat dénonçait des taux qui « ne respectaient pas le mandat ». Ils devraient être réévalués pour revenir dans la limite légale au 1er janvier 2012. Le taux de rémunération de ces derniers mois étant inférieur à ce qui sera le taux de 2012, il est également prévu des négociations pour un éventuel rappel de commissions.

Enfin, les agents dénonçaient particulièrement « l’organisation commerciale » et se plaignaient que la compagnie ne donnait pas les moyens à ces agents de rester concurrentiels et dynamiques. « Nous avons été écoutés sur ce sujet, ils en ont pris note » sans qu’aucune garantie ne soit pour autant donnée.

D’autant qu’un problème de fond reste en vigueur mais pourrait lui aussi aboutir. « La direction semble prête à remodeler le modèle APE, qui implique pour le moment le transfert de charge. C’est dans notre intérêt. Ce sont des avancées positives mais des marches restent à franchir » souligne Bernard Jeannot.

Cette première étape de négociations entre les agents et la direction de Generali France semble avoir porté ses fruits. Contactée, la compagnie n’a pas souhaité faire de commentaires, confirmant la bonne tenue de la réunion. Des sujets restent néanmoins sur la table des négociations et les deux parties devraient se revoir prochainement.