Affaire : La hiérarchie de Zurich Insurance, hors de cause du suicide de son directeur financier

Après le suicide du directeur financier de Zurich Insurance, l’autorité suisse de surveillance des marchés financiers écarte toute “pression excessive ou inappropriée” de la hiérarchie, rapporte l’assureur.

Pierre Wauthier, le directeur financier de l’assureur suisse Zurich Insurance, qui a mis fin à ses jours en août, n’a pas subi de “pression excessive“, selon une enquête indépendante menée par le gendarme de la Bourse suisse, a annoncé lundi 4 novembre, le groupe zurichois.

Suite à son décès, la Finma, l’autorité suisse de surveillance des marchés financiers, avait lancé deux enquêtes, a rappelé l’assureur dans un communiqué. “Les enquêtes n’ont trouvé aucune indication que Pierre Wauthier a été soumis à une pression excessive ou inappropriée“, a indiqué Zurich Insurance dans le communiqué.

La première enquête visait à déterminer si M. Wauthier avait pu subir une pression inappropriée de la part du président du conseil d’administration, Josef Ackermann. L’objectif de la seconde était d’examiner d’éventuelles irrégularités dans la publication des comptes de l’entreprise. Dans les jours qui avaient suivi l’annonce du suicide de Pierre Wauthier, Josef Ackermann, l’ancien patron de la banque allemande Deutsche Bank, avait donné sa démission. Son style de gestion avait alors été vivement critiqué dans la presse suisse. L’hypothèse d’un désaccord entre le directeur financier et le président du conseil d’administration concernant les comptes de l’entreprise avait été évoquée.

Dans le communiqué publié lundi, Zurich Insurance a souligné que la Finma avait confirmé que la présentation des chiffres était appropriée. “Nous sommes toujours profondément attristés par la perte de Pierre Wauthier et nous sommes incapables d’expliquer les motivations derrière sa décision tragique“, a déclaré Tom de Swaan, qui a repris les commandes du conseil d’administration, cité dans le communiqué.

L’enquête de la Finma a été menée avec le soutien et la coopération entière de Zurich“, a-t-il ajouté. Fin août, le Français Pierre Wauthier avait été retrouvé mort à son domicile. La police avait rapidement conclu à un suicide. Âgé de 53 ans, il avait rejoint Zurich Insurance en 1996 et avait rapidement gravi les échelons de l’entreprise. Il avait été nommé directeur financier du groupe en 2011.

AFP