Actionnariat : Schneider Electric compte vendre sa petite participation dans Axa

Schneider Electric a l’intention de vendre sa très faible participation dans l’assureur Axa, maintenant que les deux groupes ont mis un terme à leur alliance d’actionnaires, a indiqué jeudi le directeur financier de Schneider Electric Emmanuel Babeau.

A fin décembre, Schneider Electric possédait 0,4% du capital d’Axa, tandis que l’assureur détenait 1% du fabriquant d’équipements et de systèmes électriques, selon le document de référence de Schneider.

« Je ne vous cacherai pas qu’il ne s’agit pas d’un actif stratégique donc c’est une ligne qui a vocation à être vendue », a répondu M. Babeau, interrogé lors de l’assemblée générale par un actionnaire sur les intentions du groupe sur cette participation.

« Je ne suis pas certain qu’en ce moment ce soit le meilleur moment pour vendre cette participation, mais c’est clairement un actif qui n’est pas stratégique dans notre bilan », a-t-il ajouté.

Le président du directoire Henri Lachmann a ajouté que de toute façon « le montant en euros (de cette part) est relativement faible ». Jeudi soir, Axa valait en Bourse presque 25Mds d’euros.

Fin décembre, Axa et Schneider Electric ont indiqué à l’Autorité des marchés financiers (AMF) qu’ils mettaient un terme à une convention d’actionnaires, initialement destinée à contrer une offre d’achat inamicale.

Ce protocole d’accord avait été conclu en 2006.

PARIS, 3 mai 2012 (AFP)