Acquisition / international : L’assureur belge Ageas s’implante en Turquie

L’assureur belge Ageas va s’implanter en Turquie en prenant une participation de 31% dans le quatrième assureur non-vie du pays, Aksigorta, a-t-il annoncé vendredi.

Concrètement, Ageas va racheter la moitié de la participation du grand actionnaire d’Aksigorta, Sabanci, pour 220M de dollars (162M d’euros). Le reste du capital de l’assureur turc, soit 38%, doit rester coté à la Bourse d’Istanbul.

La transaction devrait être bouclée au deuxième trimestre. Parallèlement, un accord exclusif a été conclu prévoyant la distribution des produits d’Aksigorta via une entité de bancassurance contrôlée par Sabanci, Akbank. Cet accord vaut initialement pour une durée de quinze ans, et pourra ensuite être prorogé par périodes de cinq ans.

Ageas est l’héritier du bancassureur belgo-néerlandais Fortis, qui avait été démantelé durant la crise financière. Il a entrepris de se concentrer sur des activités représentant une taille critique et de se développer sur des marchés à forte croissance.

Prendre pied en Turquie représente « une étape importante » en ce sens, a commenté le patron d’Ageas, Bart De Smet, évoquant « un pays passionnant, en plein développement, qui possède un alléchant potentiel de croissance en assurance non-vie et un taux de pénétration provisoirement faible ».

Ageas et Sabanci veulent faire d’Aksigorta « le numéro un du marché non-vie en Turquie ». Sa part est actuellement de 8%. L’assureur turc a encaissé en 2010 environ 415M d’euros de primes, essentiellement dans l’assurance automobile (50%), suivie des assurances incendie (18%) et santé (14%).

Bruxelles, 18 février 2011 (AFP)