Acquisition / Axa : Axa va payer 1,8Md EUR en net pour ses activités asiatiques

L’assureur français Axa va payer 2,6Mds de dollars australiens (1,8Md d’euros environ) en net pour acquérir les activités asiatiques de sa filiale Axa Asia Pacific Holdings (APH), opération qui sera finalisée le 1er avril, selon un communiqué publié mercredi.

Axa mettra ainsi un point final à un feuilleton long de 17 mois, ponctué par moult rebondissements dont certains ont menacé de faire échouer l’opération. En novembre 2009, l’assureur français, qui détenait 53,9% du capital d’Axa APH, avait proposé un montage avec la compagnie d’assurance et gestionnaire d’actifs australien AMP.

Le projet d’Axa consistait à trouver un partenaire susceptible d’acquérir la totalité du capital d’Axa APH. Dans un second temps, le partenaire lui céderait les activités asiatiques de la filiale, pour n’en conserver à terme que la partie australienne et néo-zélandaise.

Axa entendait ainsi se concentrer sur son développement en Asie, zone de croissance forte, notamment en assurance-vie. La première offre conjointe d’Axa et AMP avait été rejetée par le conseil d’administration d’Axa APH, ce qui avait conduit Axa et AMP à relever leur offre.

Mais le conseil lui avait néanmoins préféré la proposition de NAB, troisième banque d’Australie, qui intégrait une option intégralement en numéraire. Après un avis défavorable de l’autorité de la concurrence, NAB a finalement retiré son offre, mi-septembre 2010.

En novembre 2010, Axa et AMP ont formulé une troisième offre, qui valorisait Axa APH 13,29Mds de dollars australiens (environ 9,5Mds d’euros). Elle a été validée par les administrateurs indépendants d’Axa APH.

Les actionnaires minoritaires d’AXA APH se sont prononcés, début mars, en faveur du projet, de même que le gouvernement australien. Pour financer le rachat ainsi que d’autres opérations, Axa a déjà procédé, en novembre 2009, à une augmentation de capital de deux milliards d’euros.

Paris, 23 mars 2011 (AFP)