30 banques, le Qatar et Singapour garantissent la levée de fonds de Prudential

Le groupe d’assurances britannique Prudential a nommé jeudi une trentaine de banques ayant accepté de garantir son augmentation de capital de 20 milliards de dollars, qui servira à financer le rachat à 35,5 milliards de dollars de la filiale asiatique d’AIG, AIA.

Des fonds souverains du Qatar et de Singapour ont par ailleurs accepté de garantir “une portion importante” de cette opération, selon le groupe.

Prudential a confirmé que Credit Suisse, HSBC et JP Morgan Cazenove seraient les coordinateurs conjoints de l’opération. Selon l’assureur, les coordinateurs “ont confirmé un très bon accueil” de l’opération par les banques, “excédant de loin la taille de l’opération”.

Banca IMI, Banco Santander, BofA Merrill Lynch, Citi, Deutsche Bank, ING Bank N.V., Morgan Stanley, RBS Hoare Govett et UBS sont chefs de file conjoints de l’opération.

Barclays Capital, BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Mediobanca, Natixis, Nomura International, Scotia Capital, Société Générale, Standard Chartered, UniCredit Bank AG et United Overseas Bank Investment Bank seront co-chefs de file de l’augmentation de capital.

Enfin, BBVA, BOC International, Commerzbank, DBS Bank, Fortis Bank Nederland, ICBC International Securities, Keefe, Bruyette & Woods, Lloyds TSB Corporate Markets, Macquarie Capital et RBC Capital Markets ont été désignés co-managers de l’opération.

Qatar Holdings et la Government of Singapore Investment Corporation s’y associent.

Outre les 20 milliards de dollars d’augmentation de capital, Prudential va attribuer 10,5 milliards de dollars de titres divers à AIG, qui feront de celui-ci son actionnaire à 11%, et lui donnera enfin cinq autres milliards de dollars en numéraire. Il s’agit de la plus grosse opération jamais réalisée dans le domaine de l’assurance.

Londres, 4 mars 2010 (AFP)

Comments are closed.