Stratégie : Résultats “solides” et grandes ambitions pour AG2R La Mondiale

AG2R La Mondiale boucle 2013 avec un résultat net de 243M d’euros et un chiffre d’affaires de 17,6Mds d’euros, dont 9,3Mds pour le périmètre assurance. Après le rapprochement avec Réunica, le groupe veut maintenant constituer un acteur majeur de la santé autour de Via Santé.

L’année 2013 aura été bonne pour AG2R La Mondiale qui poursuit sa stratégie d’ouverture à de nouvelles mutuelles. “L’année 2013 a été une très belle année, en collecte, sur tous les périmètres, comme en résultats“, explique André Renaudin, le directeur général d’AG2R La Mondiale.

Les activités d’assurances du groupe représentent 9,292Mds d’euros de chiffre d’affaires. Dans le détail, c’est l’épargne qui porte le résultat, avec un chiffre d’affaires de 4,88Mds d’euros en assurance-vie et 1,77Md en retraite supplémentaire. Les croissance des deux segments sont très différentes car si l’épargne engrange un gain de 21,5%, la retraite supplémentaire recule de 10,4%. Dans l’activité épargne, la part en unités de compte s’apprécie fortement, passant de 285M d’euros à 742M d’euros dans la collecte nette. Celle-ci est positive de 2,918Mds d’euros en 2013.

La prévoyance reste une activité compliquée pour le groupe. “La prévoyance collective est en déficit, en raison de l’impact du recul de l’âge de départ en retraite“, détaille André Renaudin. La prévoyance individuelle rattrape cet effet pour, qu’au final AG2R Prévoyance soit “en léger bénéfice” selon le directeur général. En prévoyance individuelle, le groupe enregistre un recul de la dépendance, (-1M d’euros en 2013, 57M d’euros de cotisations) quand la prévoyance individuelle est également en léger retrait (-2M d’euros, 91M d’euros de cotisations).

L’épargne portée par l’assurance-vie, la santé par les collectives

En retraites Agirc – Arrco, activité au résultat net courant positif de 10M d’euros pour un chiffre d’affaires de 8,1Mds d’euros (+3,4%), AG2R La Mondiale s’attend à un effet important avec l’aboutissement du rapprochement avec Réunica, puisque l’ensemble représentera 25% des cotisations, selon le groupe, qui prend les chiffres 2012 en référence.
Si l’activité retraite supplémentaire est en recul en comparaison avec 2012, c’est en raison d’un contrat exceptionnellement important conclu en 2012 explique AG2R La Mondiale.

Enfin, le dernier pôle, et non des moindres, concerne la santé. Sur ce segment, AG2R La Mondiale enregistre une hausse de 6,7% des cotisations perçues, à 1,38Md d’euros. Sans surprise, c’est la santé collective qui porte la branche, avec un chiffre d’affaires dépassant le milliard d’euros (1,02Md, gain de 8,7%), alors que la santé individuelle stagne avec un gain d’1,1% à 355M d’euros. Mais pour AG2R La Mondiale, dont le partenariat avec la Macif “porte ses fruits” avec la mise en place définitive en juin du tiers payant commun baptisé Terciane, et un développement relativement bon des affaires nouvelles, l’ambition en matière de santé est grande.

Effet de taille en santé

André Renaudin reconnaît vouloir “faire un grand acteur de l’assurance santé dans le groupe“, en s’appuyant notamment sur l’arrivée de Via Santé Mutuelle, dans le courant de l’année au sein du pôle AGMut.

La mutuelle, membre de la FNMF, représente un atout de poids pour le groupe AG2R La Mondiale. A tel point que l’activité santé devrait, d’ici quelques mois, prendre le nom de Via Santé Mutuelle. Si la prudence reste de mise en raison des passages devant les assemblées générales avant une annonce officielle, comme l’indique André Renaudin, l’option d’une marque unique pour la santé fait son chemin.