Stratégie : Macif et Matmut redonnent vie à Sferen (Vidéo)

La Macif et la Matmut annoncent la tenue de discussions pour un rapprochement dans Sferen. Le nouvel ensemble, prévu pour 2015, pèserait plus de 8 millions de sociétaires pour 24 millions de contrats et 7,6Mds d’euros de chiffre d’affaires.

La sortie de la Maif annonçait une nouvelle stratégie pour la Sgam Sferen et pour les deux mutuelles restantes, Macif et Matmut.
Celles-ci ont décidé de pousser plus loin leur rapprochement pour “constituer un groupe mutualiste de référence” comme le précise Alain Montarant.

Prévenues bien avant le vote officiel des instances de la Maif de sortir de Sferen fin mai, Macif et Matmut ont pris le temps de la réflexion sur l’avenir de la Sgam et l’avenir des mutuelles d’assurances. Pour les deux conseils d’administration, la logique a été d’aller plus loin dans le rapprochement. Ce qui n’avait pas plu à la Maif convient à Macif et Matmut.  Ainsi, aux termes des discussions et négociations, les deux entités devrait constituer un seul et même groupe, avec une gouvernance unifiée, des structures et des projets stratégiques communs.

Après un rapprochement dans le cadre des contrats entreprises avec IME (Inter mutuelle entreprises) récemment et de multiples partenariats, les complémentarités des deux entités devraient apparaître. En assurance-vie, branche pour laquelle la Matmut ne souhaite plus porter le risque par exemple, la structure commune pourrait vite être opérationnelle. La question de la santé est différente, chaque mutuelle constituant actuellement des pôles mutualistes distincts et voués à s’agrandir.

Jean-Marc Raby directeur général de Sferen

Le calendrier est serré pour les deux mutuelles. A l’amorce du second semestre 2014, l’enjeu est de pouvoir préseter à l’ACPR un projet suffisamment prêt pour la fin de l’année. C’est déjà l’ACPR qui, en demandant des comptes combinés et en se penchant sur la gouvernance de la strcuture, avait mis la pression sur les trois mutuelles.

En termes de gouvernance justement, Jean-Marc Raby, directeur général de Macif, devient directeur général de Sferen, et Daniel Havis en reste le président. Paul le Bihan, recruté en 2010, quittera donc prochainement ses fonctions au sein de la Sgam, après avoir mené à bien les missions telles que la création de Sferen réparations et la centralisation des achats de réassurance notamment.

Avec ce rapprochement, Sferen pourrait peser 8,1 millions de sociétaires pour 24,3 millions de contrats. Le chiffre d’affaires 2013 combiné atteint 7,656Mds d’euros, le résultat net 137M d’euros et les fonds propres 3,260Mds d’euros. L’étape suivante sera de s’ouvrir  à d’autres mutuelles, et notamment celles du Gema, qui seraient intéressées pour rejoindre le nouveau groupe.