Santé : La Cour des comptes remet en question les remboursements en optique par le régime obligatoire, Marisol Touraine repousse l’idée (MàJ)

Présenté le 17 septembre, le rapport de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale revient notamment sur le remboursement des lunettes et des lentilles. Les organismes complémentaires remboursent 68,4% de l’optique correctrice. Dans une interview au site internet de Ouest France, la ministre de la Santé Marisol Touraine repousse l’idée.

C’est l’un des effets de la généralisation des complémentaires santé : renforcer leur rôle dans la prise en charge des équipements médicaux.

Le rapport de la Cour des comptes rendu public le 17 septembre montre une volonté d’associer les complémentaires dans le désengagement de l’Assurance maladie. L’optique est particulièrement ciblée, avec ce qui pourrait être la fin de la prise en charge de l’optique correctrice. Selon le rapport, la prise en charge se montait à 199M d’euros en 2011 pour le régime obligatoire alors que les complémentaires versaient 3,65Mds d’euros de remboursement.

Le préambule pointe également les tarifs et l’opacité du secteur de l’optique en France, ainsi que son développement quand les remboursements de l’assurance maladie devenaient minimes.
Pour les complémentaires santé, l’enjeu est de taille. Le remboursement des soins d’optique est à la fois un élément clef du dispositif et un poste important de dépenses. Les réseaux de soins et les négociations avec les professionnels ont allégé cette charge. Le reste à charge, en 2010, était de 394 euros pour les assurés.

Dans une interview au site Internet de Ouest France, Marisol Touraine, ministre de la Santé, repousse l’idée. “Il n’y aura pas de déremboursement. En matière d’optique, j’ai engagé un processus pour voir comment nous pourrions faire baisser les prix de certains produits et qui viendra à son terme prochainement“, a affirmé la ministre chez nos confrères.

De son côté, la branche maladie de la Sécurité sociale est exsangue par un déficit estimé en fin d’année à 17,3Mds d’euros. En 2011, l’Assurance maladie ne remboursait que 3,6% des dépenses d’optique quand les complémentaires santé participaient à hauteur de 68,4% (3,65Mds d’euros). Enfin, les ménages supportent 1,42Mds d’euros de reste à charge, soit un peu moins de la moitié de ce que financent les mutuelles, assureurs et Institutions de prévoyance.