Risques naturels : Des Français trop peu préparés (étude)

maison tempête
Une maison dévastée par une tempête

INFOGRAPHIES – Selon une étude de l’association Assurance Prévention, moins de la moitié des Français est informée des risques naturels pouvant exister dans leur zone d’habitation. Pire, seuls 38% d’entre eux se disent préparés à faire face à ces dangers.

Assurance Prévention vient de publier les résultats d’une étude visant à connaitre la perception des Français sur les risques naturels (canicules, orages, vagues de froid, inondations, feux de forêt, submersions marines, etc).
On y apprend notamment que 93% des Français ont le sentiment que les risques naturels sont importants dans le monde, 79% au niveau national, 54% au régional contre 44% seulement pour leur zone d’habitation. « La perception des risques diminue donc lorsqu’il s’agit de considérer son environnement immédiat », explique l’étude.

Si une large majorité des Français considère que les risques naturels vont s’accentuer, quelle que soit l’échelle géographique, ils sont 70% à estimer hautement probable que leur zone d’habitation soit concernée par des canicules ou des orages importants dans les prochaines années (51% par des vagues de froid, 42% par des inondations).

Mal informés, mal préparés…

L’étude a également cherché à mesurer le niveau d’information des Français face aux risques naturels. On apprend ainsi que 63% des citoyens se déclarent plutôt bien informés en général, même s’ils le sont moins sur les risques existants près de chez eux (53 %).

« Il existe cependant des déficits de connaissance concernant les obligations personnelles ou encore les dispositifs préventifs », note ensuite Assurance Prévention. Ainsi, 61% de la population se sent mal informée sur les dispositifs disponibles pour se protéger ou protéger son logement en cas de risques naturels (par exemple, dispositifs anti-inondations, vêtements de protection, etc.). Ils sont également 52% à se sentir mal informés sur les assurances qui couvrent les biens et les personnes en cas de risques naturels.

Surtout, ces derniers se sentent mal préparés face aux risques. « Seuls 44 % se sont informés sur les risques naturels pouvant exister dans leur zone d’habitation », note l’étude avant de poursuivre « 38 % se sont préparés à faire face à ces risques […], 30 % ont effectué des aménagements dans leur logement ».

Enfin, on apprend qu’en cas de survenance d’un risque naturel, « les Français ont un niveau de connaissance inégal quant à l’attitude à adopter ». Si 80% d’entre eux sait quoi faire en cas de canicule, 45% ne sauraient pas réagir en cas d’inondation.

« Les réactions spontanées des Français entraînent des comportements inadaptés, prévient Assurance prévention. Ainsi, sans demande des autorités, 72% des parents iraient quand même chercher leurs enfants à l’école si leur zone d’habitation subissait de fortes pluies pouvant entraîner des crues et inondations. De même, 63% rassembleraient tous les membres de leur foyer chez eux, même si cela implique de se déplacer. Enfin, 36% des Français resteraient à tout prix à leur domicile en cas d’incendie de forêt et 57% en cas de tempête ou de cyclone alors que l’évacuation est bien souvent indispensable ».

Que pensez-vous du sujet ?