Risque d’entreprise : Ace crée une nouvelle marque destinée au middle market (vidéo)

Ace lance une nouvelle marque sur le marché français, puis déployée sur le reste de l’Europe, à destination du middle market. L’objectif est de renforcer son positionnement auprès des ETI, TPE et PME.

“Le middle market représente 99,98% des entreprises en France”, lance Olivier Reiz, directeur commercial middle market chez Ace, en préambule. Selon les critères d’Ace, il couvre les sociétés réalisant moins de 500M d’euros de chiffre d’affaires annuels. Une clientèle à choyer et qui commence à attirer les convoitises d’acteurs plus enclins jusque-là à regarder du côté des grands comptes.

Pour assurer ses positions sur ce marché, Ace a lancé une grande enquête auprès de 576 courtiers européens partenaires. Quatre idées directrices en sont ressorties conduisant à la création de Ace Middle Market Solutions, une marque entièrement tournée vers les ETI, PME et TPE.

Le sondage relève tout d’abord que la clientèle ciblée fera face à des enjeux de développement international dans les prochaines années. L’assureur a donc décidé de mobiliser ses équipes dédiées aux programmes internationaux à l’attention de ses clients et de ses courtiers. Des formations sont prévues pour ces derniers, ainsi qu’un accès à Ace Worldview, un outil leur permettant d’appréhender les questions de risques, de polices, de sinistres pays par pays.

Cibler les opportunités de marché

Dans son enquête, Ace a demandé d’identifier les industries représentant des opportunités. Technologies de pointe, industries légères et services aux professionnels ont été le plus cités par les courtiers. Ace a ainsi pu monter des offres packagées telle que Ace Mulimodale destinée aux transports. “La plupart des PME/TPE n’ont pas de risk manager et ont peu de temps à consacrer aux questions assurantielles. Elles sont très demandeuses d’offres tout en un. C’est tout l’objet d’EasyAce. Il faut savoir que plus vous monter en chiffre d’affaires, plus les offres sur-mesure deviennent la norme” explique Olivier Reiz.

Une fois les industries ciblées, restaient à déterminer les branches d’assurance les plus porteuses. La RC arrive en tête (citée par 39% des répondants), suivie de la RC des mandataires sociaux (35%), le cyber-risque (34%) le dommage (32%) et la RC Pro (28%). Ace Tech Pro, une RC Pro destinée aux sociétés technologiques et la RC aéronautique, qui cible les fournisseurs de l’industrie aéronautique, combinent branches d’assurance et industries susceptibles d’offrir des opportunités de marché à Ace.

Enfin, le dernier point de cette enquête s’attarde sur les attentes des courtiers. Ils souhaitent avant tout des offres bien tarifées (61%), de bons services sinistres (41%) ou encore un assureur de proximité (40%).

Pour peaufiner sa stratégie de renforcement sur le middle market, l’assureur a nommé différents dirigeants dédiés à cette cible au sein d’Ace Middle Market Solutions. Fabien Vaillant a ainsi été nommé directeur des lignes financières du middle market.