Résultats S1 : L’assurance au Luxembourg retrouve certaines couleurs

Le Luxembourg enregistre une hausse des primes de 16,19% sur le semestre, tous secteurs confondus. Au deuxième trimestre 2014, la croissance des primes atteint 37,6%. L’assurance-vie porte ce dynamisme.

Le marché de l’assurance au Luxembourg avait été frappé par un fort ralentissement en fin d’année 2013 et une faible décroissance sur le premier trimestre 2014 (-0,52% vs 2013). Il s’est bien repris pour la période d’avril à juin, en enregistrant une hausse de 37,6% des primes collectées toutes branches comprises et porte ainsi les comptes pour le semestre.

Selon le Commissariat aux assurances du Luxembourg, qui publie les chiffres semestriels du secteur, les primes décollent depuis 3 mois. Ce phénomène s’exprime par une croissance globale des encaissements de 16,19% sur les 6 premiers mois de l’année.

Dans le détail, ce sont les versements sur les contrats d’assurance-vie « classique » qui portent cette croissance. En effet, avec un gain de 1,494Md d’euros sur les 6 premiers mois, cette activité réalise à elle seule les trois quarts des 1,8Md d’euros de primes supplémentaires.

En dommage, le ralentissement de l’assurance maritime, à -4,47% sur le semestre n’est pas significatif car « seuls les chiffres du 1er trimestre sont disponibles » détaille le communiqué du Commissariat aux assurances. Il est compensé par la reprise des affaires internationales (+3,13%) et du marché local (3,14%), même si ce dernier représente 479M d’euros contre 810M d’euros pour l’international. Les affaires internationales sont en croissance moins rapide qu’en 2013 en raison d’un effet de comparaison, « le gonflement de l’encaissement de 2013 par une prime pluriannuelle très importante et non récurrente » explique le Commissariat aux assurances.

En assurance non-vie, la hausse est de 2,04% sur 6 mois, avec 1,49Md d’euros encaissés. En assurance-vie, les assureurs luxembourgeois et les filiales étrangères opérant sur le territoire atteignent 11,4Mds d’euros, soit une hausse par rapport à 2013 de 18,33%.

En 2013, 57,2% des primes encaissées au Luxembourg l’étaient pour le compte de contrats d’assurance-vie étrangers. La reprise de ce marché, par exemple, chez le voisin français peut donc avoir une incidence également sur l’activité du Grand Duché.