Résultats : la MNT finit 2014 à l’équilibre

La MNT finit l’année 2014 à l’équilibre et affiche ouvertement ses intentions de devenir un acteur incontournable de la recomposition du paysage mutualiste.

La mutuelle nationale territoriale (MNT) a désigné lors de leur dernière assemblée générale un nouveau président général, Alain Gianazza et affiche une année 2014 à l’équilibre avec un chiffre d’affaire de 644 millions d’euros (- 2,6 % par rapport à 2013). Elle progresse en santé (+ 0,5 %) avec 486 800 adhérents et 827 500 personnes protégées, et enregistre un léger tassement en prévoyance à 459 000 adhérents (- 1,5 %).

La MNT observe une nouvelle dégradation de la santé au travail des territoriaux avec une hausse de 8% des arrêts de plus de 3 mois et s’inquiète des incertitudes grandissantes pesant sur la pérennité du risque prévoyance“, indique le communiqué de presse. La mutuelle dénonce “les effets délétères de la mise en place du nouveau cadre juridique de la participation employeur et des conventions de participation dans la fonction publique territoriale, qu’elle avait malheureusement annoncés : dumping tarifaire, sous-tarifications, efforts de solidarité assumés essentiellement par les mutuelles historiques.

La MNT réaffirme sa vocation affinitaire. « Plus que jamais, explique le nouveau président général Alain Gianazza, notre objectif est de demeurer dans les prochaines années une mutuelle dédiée aux agents territoriaux et aux services publics locaux ».

La mutuelle annonce “une transformation profonde pour améliorer le service à l’adhérent“. C’est ainsi que l’Assemblée générale de la MNT a adopté une nouvelle offre santé pour les territoriaux. De même, “la mutuelle proposera à ses adhérents à partir du 1er janvier 2016 des assurances en matière d’habitation et d’automobile en partenariat avec SMACL Assurances, et travaille à d’autres partenariats pour 2016.”

La mutuelle souhaite par ailleurs adhérer à l’UMG Harmonie Mutuelle/ MGEN à condition quelle soit compatible avec sa stratégie affinitaire. Ainsi l’Assemblée générale a voté la fusion avec la COVIMUT (mutuelle territoriale du département de la Vienne), par ailleurs la mutuelle est entrée avec SMACL Assurances, l’union devrait être scellée en octobre 2015.