Résultats 2022 T3 : Swiss Re plombé par les Cat Nat

swiss re
Le réassureur Swiss Re

Le géant suisse de la réassurance Swiss Re essuie une perte nette de 285 millions de dollars (286 millions d’euros) sur neuf mois sous le poids des frais pour les catastrophes naturelles, annonce-t-il jeudi.

Le groupe suisse, qui avait dégagé un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars sur la même période en 2021, avait déjà émis mi-octobre un avertissement sur ses résultats en raison des frais liés à l’ouragan Ian. Sa perte nette pour le troisième trimestre seul s’est montée à 442 millions de dollars, indique dans un communiqué le groupe dont la mission est d’assurer les assureurs.

“Les neufs premiers mois de l’année ont été marqués par une confluence d’événements qui ont affecté la performance financière de Swiss Re”, a déclaré son directeur général, Christian Mumenthaler, cité dans les communiqué. Il a évoqué “les turbulence sur les marchés financiers”, “une augmentation des demandes de dédommagements pour les catastrophes naturelles”, “le regain d’inflation” ainsi que “la guerre en Ukraine”.

Sa division d’assurance dommages a essuyé une perte de 283 millions sur neuf mois, contre un bénéfice de 1,5 milliard un an plus tôt, a détaillé le groupe suisse en raison d’une baisse des résultats d’investissement et de frais de dédommagements plus élevés, à 2,5 milliards de dollars, face à l’ouragan Ian, aux inondations en Australie et en Afrique du Sud ainsi que des tempêtes de grêle en France.

Swiss Re a précisé qu’il est “peu probable” que cette division atteigne en 2022 son objectif de ratio combiné, un indicateur qui permet d’évaluer la rentabilité des compagnies d’assurance et de réassurance. Ses deux autres grandes divisions sont en revanche en bonne voie pour atteindre leurs objectifs, sa division de réassurance vie et santé notamment ayant vu les dédommagements pour le Covid-19 reculer depuis le deuxième
trimestre. Le groupe s’est toutefois dit confiant sur les perspectives à moyen terme.

Que pensez-vous du sujet ?