Résultats 2020 : La réassurance pénalise Allianz IARD

Allianz
Allianz se voit reprocher d'avoir violé pendant la crise sanitaire son obligation d'une stratégie d'investissement neutre sur le marché.

Impacté par un traité de réassurance non-renouvelé, Allianz IARD (dommages et santé) voit son chiffre d’affaires 2020 en baisse de 20%. Pour autant, le résultat de souscription de l’assureur explose de 631% sur l’exercice.

Allianz IARD a soufflé le chaud et le froid en 2020, aidé par le confinement mais pénalisé par la réassurance. L’assureur, qui regroupe les activités dommages et santé d’Allianz France, voit son chiffre d’affaires baisser de 20% sur l’exercice, à 5,1Mds d’euros (brut de réassurance) dont 4,46Md d’euros en dommages (-0,9%) et 673M d’euros en santé (-65%). « Cette décroissance est principalement due au non-renouvellement du traité de réassurance entre Allianz Vie et Allianz IARD (ndlr : qui passe de 1,1Md à 152M d’euros sur l’exercice) », explique la compagnie dans son dernier rapport SFCR.

L’assureur explique également que son année 2020 et été impactée par la fusion-absorption de sa filiale Calypso, spécialisée dans la vente en direct de produits d’assurance destinés aux particuliers. « Le chiffre d’affaires brut de réassurance de l’entité Calypso au 31 décembre 2019 était de 51,2M d’euros », précise ensuite l’assureur.

Sinistralité en baisse

Dans le même temps, Allianz IARD voit son résultat de souscription (net de réassurance) exploser à 87,6M d’euros (+631%), contre 11,6M d’euros en 2019. « Cette hausse est principalement due à la baisse de la sinistralité essentiellement sur les fréquences et les éléments naturels », précise ensuite l’assureur dans son rapport.

Dans le détail, le résultat de souscription dommages atterrit à 108,2M d’euros, largement tiré par l’auto et la baisse de la sinistralité due aux différents confinements, quand celui de la santé s’établit à -20,5M (en baisse de 43,6M d’euros sur l’exercice) grevé par « une dégradation du solde de réassurance ».

Au 31 décembre 2020, le ratio de solvabilité prudentiel (SCR) d’Allianz IARD s’établit à 167%, contre 164% en 2019, pour des fonds propres qui s’élèvent à 3,04Mds (contre 2,9Mds l’an dernier)

Que pensez-vous du sujet ?