Résultats 2019 : Bénéfice net en hausse pour Swiss Re

Le siège de Swiss Re
Le siège de Swiss Re

Le réassureur suisse Swiss Re a dévoilé jeudi un bénéfice inférieur aux attentes pour 2019, malgré un net rebond par rapport à l’année précédente, plombé notamment par une perte dans sa division dédiée aux entreprises, en pleine réorganisation.

Pour l’année écoulée, son bénéfice net s’est monté à 727 millions de dollars (673 millions d’euros), en hausse de 73% par rapport à l’année précédente, a-t-il indiqué dans un communiqué. Ce chiffre est toutefois nettement inférieur aux prévisions des analystes interrogés par l’agence suisse AWP qui l’attendaient en moyenne à 1,4 milliard de dollars.

En 2018, son bénéfice s’était étiolé sous le poids de lourds sinistres et catastrophes, dont les ouragans Florence et Michael, qui avaient fait grimper les frais à 3 milliards de dollars. En 2019, les coûts de prises en charge sont restés élevés, notamment avec les typhons Hagibis et Faxai au Japon ainsi que l’ouragan Dorian qui a frappé les Bahamas et la Caroline du Nord aux États-Unis. La facture pour l’année s’est montée à 2,7 milliards de dollars dont 2,3 milliards pris en charge par sa division d’assurances dommages, la plus grosse en terme de volumes de primes émises.

Le ratio combiné de cette division s’est alourdi à 107,8% (contre 104% l’année précédente), le groupe précisant qu’il entend toujours le faire repasser à 97% en 2020. Lorsque cet indicateur clé pour évaluer la rentabilité des assureurs est supérieur à 100, les compagnies d’assurances se situent en terrain déficitaire.

Le bénéfice de cette division s’est néanmoins accru de 7%, à 396 millions de dollars. Mais la division dédiée aux entreprises a en revanche essuyé une perte de 647 millions en raison des mesures prises pour repositionner cette unité et augmenter ses réserves, a expliqué le groupe en invoquant également une hausse des frais de dédommagements aux États-Unis.

L’an passé, Swiss Re avait amorcé un grand repositionnement de ses activités. Il avait planifié de se désengager de ReAssure, une division spécialisée dans la gestion de portefeuilles d’assurances, en l’introduisant séparément en Bourse mais avait fait machine arrière face aux soubresauts sur les marchés financiers, optant finalement pour une cession au Britannique Phoenix Group. Annoncée début décembre, cette vente devrait être finalisée mi-2020.

Au titre de l’exercice 2019, Swiss Re va relever son dividende de 5% à 5,90 francs suisses par action.

Que pensez-vous du sujet ?