Résultats 2019 : Bénéfice en forte hausse pour QBE

QBE annonce des résultats en hausse pour son exercice 2019. L’assureur australien enregistre notamment une très forte progression de son bénéfice net.

Le groupe QBE boucle son année 2019 avec des résultats en hausse. L’assureur fait état d’un bénéfice net en forte progression de 41% à 550M$ (contre 390M$ en 2018) et d’un taux de renouvellement des primes en hausse de 6,3% sur l’exercice.

La compagnie australienne annonce également un niveau de primes brutes souscrites en hausse de 2% à 13,4Md$ et un niveau de primes nettes acquises en croissance de 1% à 11,6Md$. Si le taux de sinistralité s’est amélioré de 2,7% à 47,5% au cours de l’exercice,  le ratio combiné de l’assureur s’est dégradé, passant de 95,7% à 97,5% en 2019, « principalement en raison de conditions météorologiques défavorables qui ont gravement affecté nos activités d’assurance-récolte aux États-Unis », indique l’assureur dans un communiqué.

QBE précise par ailleurs avoir renforcé ses provisions pour sinistres sur certains portefeuilles positionnés sur des risques de responsabilité aux États-Unis et en Europe afin de faire face aux tendances inflationnistes qui impactent l’ensemble du marché. « Bon nombre de ces portefeuilles font l’objet d’une réévaluation des risques depuis 2017 et il est encourageant de constater qu’une grande partie du renforcement de nos réserves provient des politiques de souscription des années antérieures », indique le groupe.

L’assureur fait enfin état d’un ratio de dépenses internes en amélioration à 14,6% (contre 15,2% en 2018), fruit du programme triennal d’efficacité opérationnelle mis en place il y a quelques mois. « Malgré l’impact des conditions météorologiques défavorables sur nos activités d’assurance agricoles en Amérique du Nord, les fondamentaux sous-jacents de notre activité restent solides et nous continuons de constater une amélioration de la qualité et de la résilience de nos bénéfices », indique Pat Regan, PDG de QBE, avant de conclure, « nous entamons 2020 avec de fortes perspectives d’amélioration continue des marges ».