Résultats 2013 : Hannover Re améliore son bénéfice net

Le réassureur allemand Hannover Re a publié un bénéfice net en hausse et meilleur qu’attendu pour 2013, profitant à la fois d’un effet fiscal favorable et d’une hausse des revenus de sa division de réassurance non-vie.

Sur le dernier exercice, le groupe a enregistré un bénéfice net en hausse de 5,4% sur un an, à 895,5M d’euros, dépassant ses attentes ainsi que celles du consensus d’analystes réuni par Dow Jones Newswires qui prévoyait 830Md’euros.

Ce résultat s’explique d’une part par une amélioration du “bénéfice technique”, différence entre les ressources (cotisations et produits financiers) et les dépenses (sommes attribuées aux assurés, frais de gestion et commissions), de sa branche de réassurance non-vie, mais également par une libération de provisions pour impôts de l’ordre de 90M, ajoute le groupe.

Du point de vue opérationnel, le groupe a toutefois enregistré une baisse de 11,8% sur de son bénéfice avant intérêts et taxes (Ebit), à 1,23Md d’euros, lesté notamment par une baisse de 14,7% de ses revenus nets d’investissements.

Ses entrées de primes brutes ont en revanche progressé de 1,4% à 14Mds d’euros, soutenues à la fois par sa branche de réassurance vie/santé et par celle de réassurance non-vie.

Le groupe a annoncé le versement d’un dividende de 3 euros par action à ses actionnaires au titre de cet exercice. Pour 2012, le groupe avait versé un dividende de 2,60 euros par action, assorti d’un bonus de 0,40 euro par action. “Au vu de la période prolongée de taux d’intérêts bas et de l’augmentation de la concurrence, particulièrement dans la réassurance non vie, l’environnement général reste difficile”, a commenté Ulrich Wallin, le patron du groupe, cité dans un communiqué.

Pour 2014, le réassureur de Hanovre (nord) a confirmé miser sur des entrées de primes brutes stables ou en légère hausse, en ne tenant pas compte des effets de changes. Il vise en outre un bénéfice net de l’ordre de 850M d’euros, à condition toutefois que ses charges pour cause de catastrophes naturelles n’excèdent pas un montant de 670M d’euros et en l’absence d’évolutions négatives surprise sur les marchés financiers.

“Hannover Re a publié un bénéfice net pour 2013 supérieur à nos prévisions et à celles du consensus, malgré un bénéfice opérationnel inférieur aux attentes”, soulignait dans une note Thorsten Wenzel, analyste pour la banque DZ Bank. Il se félicite également du montant du dividende.

En dépit de ces résultats, le titre Hannover Re cédait 1,33% à 59,93 euros vers 8H25 GMT, sur l’indice MDax de la Bourse de Francfort, qui grimpait quant à lui de 0,24% au même moment.