Marché : 9 assureurs présentent un possible risque systémique

Axa et 8 autres grandes compagnies ont été identifiés par le FSB (G20) comme potentiellement dangereux pour la stabilité financière mondiale en cas de faillite.

Le Conseil de stabilité financière (FSB), chargé par le G20 en 2010 de coordonner au niveau international le travail des agences nationales de supervision, a dressé une liste de neuf grands groupes d’assurance dont la  faillite éventuelle constitue un risque systémique.

Il s’agit dans l’ordre alphabétique de l’allemand Allianz, de l’américain  AIG, de l’italien Generali, du britannique Aviva, du français Axa, de l’américain MetLife, du chinois Ping An, et des américains Prudential Financial et Prudential plc.

Cette liste a été élaborée par l’Association internationale des contrôleurs financiers (IAIS). Elle a été approuvée par le Conseil de stabilité financière, basé à Bâle, au siège de la Banque des règlements internationaux (BRI).

Ces groupes d’assurances sont invités à prendre des mesures préventives.Trois axes doivent être développés : mettre en place en interne un plan de sauvetage, promouvoir un groupe de supervision des décisions au niveau monde et renforcer les exigences en capitaux pour les activités d’assurance et de non assurance.

Pas d’inquiétudes selon Allianz

L’assureur allemand Allianz juge que le secteur et son groupe ne présentent pas de risques systémiques.

Même si nous sommes toujours d’avis que le secteur de l’assurance en  général, ainsi qu’Allianz en particulier, ne présentent pas de risque systémique, nous prenons acte de la décision du FSB et nous allons soutenir également à l’avenir les efforts en faveur de marchés financiers stables“, a déclaré Dieter Wemmer, membre du conseil de direction du groupe, cité dans un communiqué.

Allianz dispose d’un modèle d’activité bien établi et robuste, d’une base financière très solide et d’une rentabilité durable. Nous sommes donc bien positionnés pour surmonter les nouvelles exigences découlant de cette nomination – quels qu’en soient les détails“, a-t-il ajouté.

Avec AFP