Rapprochement : MGEN et Harmonie entrent dans la phase opérationnelle

Le Groupe Mgen, Harmonie Mutuelle, les mutuelles du groupe Istya et du groupe Harmonie se sont dit oui. Toutes les assemblées générales – ou presque – ont approuvé le projet de création d’un groupe mutualiste de protection sociale, permettant aux deux géants de la mutualité d’entrer dans la phase opérationnelle du rapprochement.

Entre juin et juillet, la constellation de mutuelles des groupes Istya et Harmonie s’est réunie avec, notamment, comme ordre du jour le projet de création d’une UMG/UGM entre les deux poids lourds de la FNMF.

Toutes ont approuvé la démarche, à l’exception de MCDef “qui a choisi d’explorer d’autres voies de développement” comme le précise un communiqué. Après Harmonie Mutuelle le 17 juin dernier, il ne restait plus qu’à attendre la décision du groupe Mgen, en assemblée générale entre le 7 et le 9 juillet à Metz. Ce dernier a mandaté le président, Thierry Beaudet, réélu à son poste, et le conseil d’administration pour poursuivre le travail avec Harmonie.

Les deux groupes peuvent maintenant se concentrer sur la partie opérationnelle du rapprochement qui doit aboutir au 1er janvier 2016 sous la forme d’une UMG prudentielle sans faire disparaître les marques. “Le futur groupe sera doté d’atouts uniques en France : un potentiel d’adhérents et de militants inégalé, des réseaux de soins à la fois étendus et proches, une capacité d’influence incontournable auprès des pouvoirs publics comme des acteurs du système de santé, un pouvoir unique de mobilisation de compétences et savoir-faire, des ressources financières à la hauteur des investissements nécessaires”, a déclaré Joseph Deniaud, président d’Harmonie Mutuelle et invité à l’assemblée générale du groupe MGEN.

“il s’agit d’une étape capitale vers la création de notre futur groupe : les assemblées générales sont le moment-clé de la vie démocratique mutualiste et le soutien massif des délégués nous donne l’élan pour aboutir”, s’est quant à lui félicité Thierry Beaudet.