Partenariat : CNP Assurances et BPCE trouvent un accord pour la période 2016/2022

Après de longues et âpres négociations, CNP Assurances et BPCE sont parvenus jeudi à nouer un accord pour la période 2016/2022, avec à la clé des partenariats sur de nouveaux produits.

Les discussions avaient démarré en 2013, lorsque BPCE avait décidé de confier la gestion des nouveaux contrats d’assurance-vie souscrits dans son réseau Caisse d’Epargne à sa filiale Natixis à partir de 2016. L’enjeu était crucial: CNP voyait se tarir une de ses principales sources de revenus, tandis que le groupe bancaire risquait de mettre en danger l’assureur, dont il détient 18%.

“C’est un accord global, équilibré. Les volets de l’accord sont indissociables. Nous allons travailler rapidement à la déclinaison de ces principes pour aboutir à un protocole d’accord dès que possible”, a souligné le président du directoire de BPCE, François Pérol, lors d’une conférence téléphonique. Dans le détail, un nouveau partenariat est mis en place en assurance des emprunteurs collective, entre le champion français de l’assurance de personnes et les réseaux de BPCE (Caisse d’Epargne, Banque Populaire et Crédit Foncier), dans le cadre d’un accord de co-assurance à hauteur de 66% pour CNP et 34%
pour Natixis.

Jusqu’à présent, BPCE et CNP Assurances collaboraient uniquement dans ce domaine au niveau des Caisses d’Epargne. Objet de tension entre les deux partenaires, le stock des contrats d’assurance-vie souscrits dans les Caisses d’Epargne avant le 31 décembre 2015 continuera à être géré selon les termes actuels, c’est-à-dire par CNP Assurances.

L’encours de ces contrats atteint quelque 100Mds d’euros. BPCE confirme, en outre, que c’est sa filiale Natixis qui se chargera de gérer les contrats d’assurance-vie ouverts dans les Caisses d’Epargne dès le 1er janvier 2016, comme elle le fait déjà pour les Banques Populaires. Le nouvel accord prévoit également un partenariat en prévoyance individuelle sur les produits de dépendance et de garantie du locataire, le reste des produits de prévoyance individuelle revenant exclusivement à Natixis.

Enfin, le partenariat portera aussi sur la prévoyance collective pour la couverture des besoins des salariés des clientèles professionnelles et entreprises de BPCE. Pour CNP Assurances, il était essentiel de nouer un nouvel accord, tant sa relation avec les Caisses d’Epargne représente une part importante de son activité en France. Au premier semestre, celle-ci a généré des revenus à hauteur de 5,3Mds d’euros.

L’autre grand partenariat de CNP Assurances, avec Banque Postale, a pour sa part débouché sur une activité totale de 4,7Mds d’euros. Autre point de satisfaction pour l’assureur: BPCE a confirmé qu’il entendait rester un “actionnaire stable” du groupe. Les négociations avec BPCE terminées, CNP Assurances doit aussi désormais s’entendre avec Banque Postale, puisque leur accord de distribution prend fin le 31 décembre 2015.

L’assureur a également conclu récemment un accord de distribution à long terme avec Santander, à la suite du rachat de ses filiales d’assurance et chercher à signer d’autres partenariats du même genre. “Nous sommes en permanence en veille stratégique et nous analysons les dossiers régulièrement. Quand nous analysons les dossiers, nous cherchons à en signer de nouveaux”, a expliqué son directeur financier, Antoine Lissowski,
lors d’une conférence téléphonique distincte.