MetLife isole son activité de détail

L’assureur new-yorkais a créé une entité à part entière dédiée à son activité de détail, baptisée Brighthouse Financial.

C’est Eric Steigerwalt, l’actuel vice-président de MetLife, qui doit prendre les rênes de la nouvelle activité de détail de l’assureur-vie américain. Celle-ci sera logée dans une nouvelle entité dédiée, baptisée Brighthouse Financial. « En tant qu’entité séparée, Brighthouse bénéficiera d’une meilleure attention et de davantage de flexibilité pour ses produits comme pour ses opérations », a affirmé Steven Kandarian, PDG de MetLife, dans un communiqué. Autre avantage selon lui : « Cette séparation apportera aussi des bénéfices significatifs à MetLife, étant donné le fait que nous nous concentrons plus fortement sur nos activités de groupe aux Etats-Unis, où nous avons longtemps été leader du marché, ainsi que sur nos opérations internationales ».

MetLife avait annoncé dès le mois de janvier qu’il envisageait de scinder une part « substantielle » de son business retail. L’assureur indique qu’il continue toujours à évaluer toutes les options concernant la forme et le calendrier des suites à donner à cette séparation, laquelle requiert encore l’approbation de son comité exécutif, des autorités de régulation et de la SEC (Securities and Exchange Commission). Dans son communiqué de janvier, MetLife signalait que cette scission pouvait ensuite préparer une vente, un spin-off, ou une offre publique d’actions.