Grands risques : La fusion entre Kiln et Tokio Marine Europe efficiente dès 2015

Initiée en fin d’année 2013, la fusion entre le groupe britannique Kiln et l’assureur Tokio Marine Europe sera efficiente au 1er janvier 2015. L’entité, baptisée pour l’occasion “Tokio Marine Kiln”, a pour ambition de devenir un des assureurs de référence sur le marché Corporate & Specialty européen.

Annoncée fin 2013, la fusion entre le groupe britannique Kiln (syndicat des Lloyd’s de Londres et filiale de Tokio Marine Group – 1,47Md de livres de primes brutes en 2012), et Tokio Marine Europe (1,7Md de livres de primes émise brutes en 2012) est en marche. Baptisée “Tokio Marine Kiln Group Ltd”, la nouvelle entité qui doit émerger de ce mariage ambitionne de devenir un acteur majeur sur le marché de l’assurance Corporate & Specialty en Europe.

Cette intégration devrait s’opérer durant toute l’année 2014 pour être opérationnelle au 1er janvier 2015 et peser plus de 2Mds d’euros de primes. Au final, la nouvelle holding rassemblera plus de 600 personnes et proposera l’ensemble des produits d’assurance du groupe, notamment sur le marché des Lloyd’s.

Selon nos informations, la succursale Tokio Marine France (dont le chiffre d’affaires avoisine les 90M d’euros en 2013) et Kiln France, qui partagent actuellement leurs locaux dans le 9e arrondissement de Paris, devraient aussi fusionner et déménager dans un nouveau bâtiment dès la fin d’année.

Un nouveau siège londonien

Le siège de Tokio Marine Kiln sera lui basé à Londres à partir de 2015 et l’entreprise opérera sous la propriété de Tokio Marine & Nichido Fire Insurance Co. Ltd.

Tokio Marine Kiln disposera d’une équipe de direction conjointe “pour dégager une croissance rentable et durable en Europe et au-delà”, explique un communiqué de presse. Elle sera dirigée par Charles Franks, qui assumera la fonction de PDG,  Yusuke Otsuka, PDG de Tokio Marine Europe, qui assumera les fonctions de président directeur général adjoint au sein du nouveau groupe. “Les marques existantes – Kiln et Tokio Marine Europe – étant toutefois conservées jusqu’au 1er janvier 2015”.

Tokio Millennium Re, filiale de Tokio Marine Group opérant à Londres, ne devrait pas être affectée par ce changement.