Finance / International : Berkshire Hathaway avait prévu des pertes sur Sanofi-Aventis et Swiss Re

La holding Berkshire Hathaway, dirigée par le milliardaire américain Warren Buffett, a indiqué lundi avoir revu à la hausse des pertes sur des actions Sanofi-Aventis, après des commentaires de la commission des opérations de Bourse (SEC) sur ses résultats trimestriels.

Dans une lettre datée du 4 février mais publiée lundi sur le site internet de la SEC, le directeur financier Marc Hamburg écrit que le fonds d’investissement a, dans ses résultats annuels, pris une provision pour pertes sur son portefeuille d’actions du groupe pharmaceutique français, ainsi que du réassureur suisse Swiss Re et de la banque américaine US Bancorp.
Cette lettre répondait à une requête présentée en novembre par la SEC sur les résultats du troisième trimestre.

« Nous continuons de penser que notre capacité et notre intention actuelle de garder ces investissements sur une longue période, qui serait suffisante pour permettre une reprise que nous anticipons de leur valeur de marché, ajoutée à notre point de vue selon lequel la condition financière actuelle et les perspectives de chacune de ces entreprises sont favorables, montrent qu’il est probable que les prix sur le marché de chacun de ces titres vont se reprendre à un niveau égal ou supérieur au coût initial de chacun de ces investissements », a argumenté M. Hamburg.

« Cependant, à la suite de nos discussions, nous reconnaissons que vos équipes pensent que les normes comptables pourraient être interprétées d’une manière telle qu’une provision pour pertes doive être inscrite », a-t-il concédé.

Dans la même lettre, le directeur financier de Berkshire Hathaway, treizième plus grosse société au monde par sa valeur en Bourse, a expliqué qu’il refusait de prendre la même mesure pour des actions de la banque américaine Wells Fargo et du groupe agroalimentaire américain Kraft Foods.

Washington, 28 mars 2011 (AFP)