États-Unis : La fusion entre les assureurs santé Aetna et Humana bloquée

La justice américaine a bloqué lundi le projet de fusion à 37 milliards de dollars entre les groupes d’assurance santé américains Aetna et Humana en raison de craintes sur une possible réduction de la concurrence.

La transaction, qui devait redessiner le paysage de l’assurance santé aux  États-Unis si elle était allée au bout, porterait un gros coup à la concurrence, a estimé un juge de Washington.

Il est  » plus que probable que cette fusion va réduire de façon considérable la concurrence (en l’occurrence) dans le secteur du +Medicare+ (le système d’assurance santé des Américains les plus âgés, NDLR) dans 364 localités  » et dans la vente des polices d’assurance individuelle en Floride, écrit le juge John Bates, dans un verdict rendu public lundi. Ce veto a entraîné un recul des actions des deux groupes à Wall Street: Le titre Aetna, l’acheteur, reculait de 2,38% à 119,31 dollars hier vers 17H55 et Humana de 0,18% à 200,17 dollars.

Aetna, qui doit verser des indemnités de rupture d’un montant d’un milliard de dollars à Humana, a indiqué qu’il envisageait de faire appel. Le département de la Justice américain (DoJ) avait saisi les tribunaux pour obtenir le veto à ce rapprochement, qui allait donner naissance à un géant dont la position devait être, selon lui, ultra dominante dans l’assurance santé pour les seniors.

Deuxième assureur santé américain par capitalisation boursière, Aetna avait obtenu, en juillet 2015, l’accord de principe d’Humana pour le racheter en échange de 37 milliards de dollars. La nouvelle entité devait compter 33 millions d’affiliés, et réaliser au total un chiffre d’affaires de 115 milliards de dollars.