Distribution : Sfam prend plus de 11% du groupe Fnac-Darty

0

La société française de courtage en assurances SFAM a annoncé mardi avoir racheté au fonds Knight Vinke sa participation de plus de 11% dans le groupe Fnac Darty, pour un montant de 335 millions d’euros, devenant le deuxième actionnaire de l’enseigne.

En entrant au capital du distributeur, SFAM “entend poursuivre le développement de son partenariat commercial (avec Fnac Darty, NDLR), notamment dans la distribution de services premium”, affirme dans un communiqué la société, spécialisée dans les assurances pour téléphones mobiles. “On a acheté la totalité des actions de Knight Vinke”, un fonds d’investissement américain, a déclaré à l’AFP Sadri Fegaier, fondateur et PDG de SFAM, fondée en 1999 et dont le siège est à Romans-sur-Isère (Drôme).

La société, qui se dit “leader européen du courtage d’assurance affinitaire”, s’est notamment spécialisée sur le marché en forte croissance des produits nomades. Le groupe conçoit, commercialise et gère une gamme de solutions d’assurances +premium+ pour les téléphones portables et les produits multimédias, avec des garanties étendues. “Partenaires de Fnac Darty depuis deux ans, nous souhaitons continuer notre partenariat commercial avec eux en distribuant nos produits et services au sein du groupe et ainsi sécuriser notre +business model+”, a expliqué M. Fegaier.

SFAM n’entend “évidemment” pas “pour l’instant” prendre le contrôle de Fnac Darty, mais pourra renforcer sa participation au sein de l’enseigne “en fonction des opportunités du marché”, précise-t-il. “Nous avons fait le choix de (leur en) parler après finalisation de l’opération, mais pas avant”, a souligné le PDG de SFAM, pour qui cette prise de participation dans un “distributeur de référence” est une première.

De son côté, Fnac Darty n’a fait aucun commentaire à l’AFP sur l’entrée de ce nouvel actionnaire. Avec 1.300 salariés, le groupe SFAM, en forte croissance (+2.500% en cinq ans), a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros et compte le doubler en 2018. Déjà présent en France, en Belgique, en Espagne et en Suisse, l’entreprise étudie l’élargissement de ses activités au Portugal, aux Pays-Bas et en Italie.

“Nous sommes les seuls à proposer des produits tout risque, ce qui est en phase avec la stratégie de Fnac Darty, pour une qualité de service reconnue sur le marché”, a ajouté M. Segaier. Le groupe s’est par ailleurs diversifié dans les programmes de fidélité (“cash back”) et les services web. Pour permettre à SFAM de faire cet investissement, la société a fait entrer un actionnaire à son capital: il s’agit du fonds d’investissement français Ardian, qui gère ou conseille 66 milliards d’actifs.

“On a ainsi valorisé notre entreprise pour plus de 1,7 milliard d’euros”, a conclu M. Segaier, qui n’a pas prévu d’autres acquisitions de ce type à ce stade. Avec cette opération, SFAM “confirme la force de son modèle, accélère sa stratégie de diversification et s’impose comme un acteur majeur de notre économie”, souligne son communiqué. Au troisième trimestre 2017, Fnac Darty a réalisé un chiffre d’affaires de 1,792 milliard d’euros, en hausse de 30% en données publiées et de 6% en données comparables. Le groupe publiera le 21 février son chiffre d’affaire 2017 et ses résultats annuels.