Dai-ichi prévoit d’entrer en bourse en Avril

La compagnie japonaise Dai-ichi Mutual Life Insurance, numéro 2 de l’assurance-vie dans l’archipel nippone, vient d’annoncer sa volonté d’entrer en bourse dans les semaines à venir. L’assureur asiatique prévoit à ce titre de mettre sur le marché 8,6Mds d’euros (1.070Mds de yens) ce qui constituerait la plus importante introduction dans le pays depuis une dizaine d’année.

C’est le 1er avril que l’assureur japonais Dai-ichi entrera à la bourse de Tokyo après avoir réparti son capital entre ses huit millions de sociétaires. Le groupe nippon fondé en 1902 précise à ce propos que plus de sept millions d’actions seraient mises sur le marché au total, au prix unitaire indicatif de 150.000 yens. Le prix définitif sera fixé le 19 mars après évaluation de la demande des investisseurs.

Cette entrée en bourse constituera pour l’assureur-vie, la plus grosse IPO (Initial Public Offering ou introduction en bourse) depuis celle de l’opérateur de téléphonie mobile NTT DoCoMo fin 2008 (2.100Mds de yens). Cette opération devrait lui apporter une capitalisation boursière de 1.500 milliards de yens, soit plus du double de la valeur de son concurrent T&D Holdings.

« Le prix indicatif de 150.000 yens semble relativement abordable. Mais le cours de l’action va-t-il continuer à progresser à partir de ce seuil ? Ce n’est pas certain », déclare à l’agence Reuteurs Mitsushige Akino, gestionnaire de fonds à Ichiyoshi Investment Management. « Je pense que ce sera le genre d’action dont la cotation est stable et qui attire les investisseurs à la recherche de dividendes », ajoute-t-il.

L’IPO de l’assureur japonais Dai-ichi fera office de test pour le marché nippon, ce dernier est tombé l’an dernier au plus bas depuis 1992 en raison des perspectives moroses de la deuxième économie mondiale. L’introduction en Bourse sera ouverte aux investisseurs japonais et étrangers. Un total de 691,4Mds de yens de titres sera vendu au Japon et le reste à l’étranger.