Courtage : SPVie lance une offre pour les expatriés avec une banque malaisienne

SPVie mise sur la Malaisie pour asseoir son développement et sa notoriété. Le courtier proposera dans quelques semaines une offre à destination des expatriés, un produit distribué par l’une des plus grosses banques du pays.

SPVie, courtier spécialiste de la santé et de la prévoyance, à la fois en individuelle et pour les TNS, travaille actuellement sur le lancement d’une couverture Santé individuelle ou collective pour les expatriés ou TCN (Third Country Nationals) à destination du marché Asie-Pacifique. Pour débuter, le courtier mise sur Hong-Kong et surtout sur la Malaisie (Kuala Lumpur) où la distribution de l’offre sera faite par le réseau d’agences de l’une des plus grosses banques du pays.

Réassuré auprès d’Axa, “le produit est aujourd’hui finalisé et la phase de lancement se fera au printemps 2014”, explique Cédric Pironneau, associé Gérant chez SPVie. “C’est une offre complètement locale, adaptées aux législation en vigueur, mais qui s’adresse à des gens qui ne sont pas locaux”, poursuit ce dernier.

De grosses attentes sur l’IARD

Le courtier s’est également lancé il ya 6 mois sur le segment de l’IARD. “Nous misons beaucoup sur cette branche“, explique Jeremy Sebag, associé Gérant chez SPVie. L’enseigne, qui est encore en phase de réflexion notamment sur ses cibles, devrait notamment proposer une RC Pro avec un volet dommages. “Nous nous donnons encore 6 mois pour le choix de nos partenaires et de nos produits. Nous avons tous les outils pour le faire et nous avons un stratégie identifiée sur 2 ans pour ce segment”.

SPVie a réalisé plus de 400% de croissance de son chiffre d’affaires en 2013 et souhaite pouvoir atteindre au moins la moitié de cette performance pour l’exercice à venir. “Nous souhaitons désormais transformer l’essai sur tous nos produits”, poursuit Jeremy Sebag. “Nous avons atteint notre vitesse de croisière sur nos deux produits phares, nous travaillons actuellement avec 150 partenaires et nous souhaiterions atteindre le double en fin d’année”. Le courtier revendique aujourd’hui un portefeuille de 40.000 personnes protégées pour 10M d’euros de primes.