Courtage : Quinze contrats conclus par mois pour Valorisanté

Après six mois d’existence, Valorisanté, dont le seul partenaire est Cegema, annonce signer une quinzaine de contrats par mois.

Valorisanté, cabinet de courtage spécialisé dans l’assurance santé et dirigé par Olivier Magnin, s’est lancé sur le marché le 25 mars 2013, date à laquelle le cabinet a eu son numéro Orias. Valorisanté prospecte les particuliers (retraités, TNS). Une stratégie ambitieuse mais judicieuse à l’heure où l’ANI et la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés va venir tendre le marché des salariés.

Le courtier n’a, aujourd’hui, qu’un seul partenaire qui est la société de courtage Cegema, détenue à 100% par l’assureur Swiss Life.

Cegema/Swiss Life partenaire de Valorisanté

Six mois après son entrée sur le marché, Valorisanté signe “chaque mois une quinzaine de contrats”, déclare son directeur général Olivier Magnin. L’atout du cabinet Valorisanté selon Olivier Magnin et l’écoute, l’analyse, et le conseil. “Nous passons une centaine d’appels par jour, nous prenons des rendez-vous. Nous allons chez le particulier et nous regardons sa complémentaire santé que nous comparons avec le marché”.

Valorisanté n’étant aujourd’hui l’intermédiaire que des produits de Cegema, difficile de faire un Benchmark par rapport à des offres d’autres assureurs … “Ils nous arrivent de dire au client que sa couverture est bonne et que nous ne pouvons pas nous aligner sur son contrat existant. Ils nous arrivent aussi de l’avertir si une couverture est meilleure chez un autre assureur. Après si les gens pensent leur complémentaire santé par rapport au prix, il y a les comparateurs d’assurances. Le travail de Valorisanté est d’étudier les garanties par rapport aux besoins des clients”.

Le cabinet Valorisanté qui est basé à Paris prospecte sur la région parisienne mais commence aussi à prendre des contacts sur Rouen et Lille.