Cession : Axa PE sort du giron du groupe et est renommé Ardian

Axa ne détiendra plus que 21% d’Axa PE, sa société de capital-investissement, renommée Ardian au terme de son désengagement qui se finalise cette semaine.

La société de capital-investissement Axa Private Equity (Axa PE) va sortir cette semaine du giron de l’assureur français Axa, mettant ainsi un terme à un processus engagé au printemps, a annoncé sa dirigeante au Financial Times.

A l’issue de cette opération, Axa détiendra 21% d’Axa PE. Initialement, Axa devait conserver 26,86% de son capital mais cette proportion a donc été revue à la baisse. Les équipes du groupe en possèderont 46%, a précisé Dominique Senequier au FT. Le solde, soit 31%, sera détenu par des institutions européennes et des “family offices” (structures de gestion de fortune familiale) français, sans plus de précision. La nouvelle entité sera baptisée Ardian.

C’est un nouveau chapitre enthousiasmant pour notre société. (…) Désormais, nous sommes totalement indépendants. Notre esprit entrepreneurial reste au coeur de notre approche”, a souligné Dominique Senequier, présidente d’Ardian et jusqu’alors présidente du directoire d’Axa PE, citée dans le communiqué.

Jusqu’à présent, Axa Private Equity était contrôlé à 95,8% par Axa Investment Managers (Axa IM), filiale de gestion d’actifs de l’assureur français.

Les managers détiendront 46% d’Axa PE

Axa avait indiqué, en septembre 2011, envisager la vente d’Axa PE et le sujet avait fait depuis l’objet de nombreuses rumeurs. Un accord de cession avait finalement été dévoilé fin mars.

Créé en 1996, Axa Private Equity est devenu l’une des plus grosses sociétés de capital-investissement au monde. Elle revendique 32 milliards d’euros d’actifs “gérés ou conseillés“.

AFP