Catastrophe naturelle : un arrêté au JO pour les intempéries survenus depuis décembre 2013

Un arrêté cat nat a été publié au journal officiel dimanche 10 août, portant reconnaissance de l’état de catastrophes naturelles pour des dizaines de communes de 32 départements différents. Il s’agit de glissements de terrain, de coulée de boue, d’inondation et d’actions des vagues, sur des événements survenus depuis décembre 2013. Un second arrêté porte sur les conséquences de la sécheresse dans deux départements.

La liste est longue. Un arrêté portant reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour des communes touchées par les intempéries de ces derniers mois a été publié ce dimanche 10 août,

Au total, ce sont 32 départements qui sont concernés. 31 sont en métropole, auxquels se rajoute Mayotte, concerné par des inondations et des coulées de boues survenues les 29 et 30 mars.

L’arrêté porte autant sur des dégâts causés par “l’action des vagues” lors des tempêtes de décembre et janvier et février, que par des inondations et coulées de boue causées par les violents orages du mois de juin et début juillet 2014.

Un arrêté sécheresse pour le Gard et le Tarn

Les communes citées dans l’arrêté font partie des départements suivants : Alpes-Maritimes (06), Ariège (09), aude (11), Calvados (14), Cantal (15), Charente (16), Charente-maritime (16), Eure-et-loir (28), Finistère (29), Corse-du-sud (2A), Haute-garonne (31), Gironde (33), Ille-et-vilaine (35), Isère (38), Landes (40), Loiret (45), Lot-et-garonne (47), Morbihan (53), Oise (60), Pas-de-calais (62), Puy-de-dôme (63), Pyrénées-atlantiques (64, Hautes-pyrénées (65), Seine-maritime (76), Seine-et-marne (77), Tarn (81), Tarn-et-garonne (82), Var (83), Vienne (86), Seine-saint-denis (93), Val-d’oise (95), et Mayotte (976).

A noter qu’un arrêté catastrophe naturelle a également été publié le 10 août au journal officiel portant sur des phénomènes de sécheresse et de réhydratation des sols pour l’été et l’automne 2012 ainsi que pour le premier semestre 2013. Seuls deux départements sont concernés, à savoir le Gard (30) et le Tarn (81).