Assurance construction : Les fondations de SFS se fissurent

Construction sur un chantier
L'avenir de SFS s'assombrit après la décision de son principal actionnaire, CBL Corporation Ltd de se retirer du marché de la construction en France. L'assureur Néo-Zélandais affirme par ailleurs avoir « déclenché les moyens légaux contre les vendeurs de SFS dans le cadre du contrat d'achat. » Il demande en outre 40M de dollars néo-zélandais (environ 23,6M d'euros) aux anciens propriétaires de SFS.
Pour accéder à ce contenu vous devez avoir un abonnement à News Assurances Pro. Connectez-vous si vous êtes abonné. Vous pouvez vous abonner en sélectionnant ci-dessous l'offre qui vous convient :

ABONNEMENT NEWS ASSURANCES PRO

999TTC/AN
999TTC/AN
  • Nombre illimité d'abonnés au sein de votre entreprise
  • Inscription à la newsletter
  • Contenu premium de la rédaction (dossiers, entretiens,...)
  • Recevez gratuitement par la poste toutes les éditions papier du journal de News Assurances Pro et le hors-série annuel
  • Remises exclusives sur nos produits et services (études, événements…)