Accords : La Maif et la MDS un partenariat qui voit loin

Failed connect to public.newsharecounts.com:443; Connection refused

La Maif et la Mutuelle des sportifs ont annoncé jeudi 19 février la signature d’un partenariat commercial. Les deux mutuelles ont choisi d’allier stratégiquement santé et sport en proposant de nouveaux produits.

La mutuelle des sportifs et la Maif ont annoncé leur partenariat jeudi 19 février. Les mutuelles construisent leur partenariat en s’appuyant sur deux segments :

  • L’assurance de fédération, clubs et associations sportives. « En signant ce partenariat stratégique, la MAIF et la Mutuelle des Sportifs souhaitent répondre, ensemble, aux appels d’offres des grandes fédérations, en leur proposant des solutions assurantielles complètes, de qualité et compétitives, au bénéfice de leurs adhérents », indique le communiqué de presse. Franck Carnero, responsable des partenariats stratégiques Maif explique : « Nous allons fournir la partie assurance que la MDS ne peut fournir. C’est-à-dire qu’alors que la MDS propose l’assurance individuelle accident, la Maif offre l’assurance responsabilité civile et l’assurance aux biens. »
  • Le sport sur ordonnance. Disponible à partir du 1er mars 2015, la Maif « va proposer à ses sociétaires, dès le 1er mars 2015, une garantie novatrice réalisée par la MDS : “Sport sur ordonnance”, une prestation sans supplément de cotisation. » Cette prestation consiste à proposer des séances de sports prescrites par un médecin aux sociétaires victimes d’affectations longues durées.

Par ailleurs avec ce partenariat, la Maif affiche sa volonté de s’« ouvrir à certaines communautés, et d’affirmer notre envie d’accélérer notre présence dans le sport », fait valoir Franck Carnero, avant d’ajouter, « nous allons aussi présenter un accord de partenariat avec la MDS pour les contrats collectifs. »

Un partenariat approfondi

La Maif affiche sa volonté de pousser son partenariat avec la mutuelle des sportifs encore plus loin. D’aucuns ont évoqué la possibilité d’une société de groupe d’assurance mutuelle (SGAM), « c’est une possibilité, mais nous n’avons rien signé pour l’instant », rappelle Franck Carnero, « pour l’instant certains de nos représentants vont présenter leur candidature afin de rentrer au sein du conseil d’administration de la MDS. La mutuelle restera quand même indépendante » précise-t-il.

Solva II un élément décisif ?

L’entrée en vigueur imminente de solvabilité II, qui met en difficulté plusieurs mutuelles, n’aurait pas été un élément décisif à la signature du partenariat entre les mutuelles. « Il est vrai que Solva II est en arrière plan, mais la MDS a des fonds propres très corrects. La mutuelle n’est pas en difficulté et elle a le temps de voir venir. Notre partenariat est surtout mut par l’idée qu’ensemble nous pouvons faire des choses très intéressantes pour nous et pour nos assurés », fait savoir Franck Carnero. « Pour l’instant nous voulons surtout tester cette innovation sur le sport sur ordonnance. Nous sommes très satisfaits d’avoir été les premiers à signer ce partenariat et surtout sur des volumes aussi importants. »

À savoir également que la mutuelle des sportifs reste une structure autonome et qu’elle est toujours en capacité de signer d’autres partenariats et même à proposer des produits proches aux autres acteurs du marché. De fait, aucune clause d’exclusivité ne lie les mutuelles.