Résultats 2015 : Allianz s’est montré solide en 2015

Le groupe allemand Allianz, premier assureur européen en termes de chiffre d’affaires, s’est montré robuste en 2015 malgré un environnement toujours délicat, selon ses résultats annuels publiés vendredi.

« Allianz a de nouveau atteint de très bons résultats dans un environnement de plus en plus difficile », a estimé son patron Oliver Bäte, cité dans un communiqué.

Sur l’année écoulée, le groupe de Munich (sud) a dégagé un bénéfice net part du groupe de 6,6 milliards d’euros, en hausse de 6% sur un an, conforme aux prévisions. Les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset tablaient sur 6,7 milliards d’euros.

Porté par toutes les divisions hormis l’assurance vie, le chiffre d’affaires a grimpé de 2% à 125,2 milliards d’euros, faisant mieux qu’escompté. Le bénéfice opérationnel du groupe a atteint 10,7 milliards d’euros (+3%), dans la fourchette haute des ambitions d’Allianz qui visait un bénéfice opérationnel compris entre 10 et 10,8 milliards. Il a été tiré par un quatrième trimestre très dynamique, marqué par une croissance de 14,5% à 2,6 milliards d’euros.

Les performances de l’assurance vie et de l’assurance santé ainsi que celles de l’assurance dommages ont progressé sur un an, contrairement à celles de la gestion d’actifs (-12%).

Les résultats 2015 d’Allianz en détails dans notre infographie interactive

A l’instar des autres acteurs du secteur, Allianz pâtit des taux d’intérêt très bas qui compliquent sa mission consistant à faire fructifier au mieux les primes que lui versent ses clients. Ces derniers mois, le navire amiral de sa division de gestion d’actifs, le fonds américain Pimco, a par ailleurs été confronté à des sorties de capitaux massives ainsi qu’au remaniement de sa direction après le départ l’an passé de son dirigeant historique, l’Américain Bill Gross.

Sous la houlette du nouveau patron Oliver Bäte, arrivé à la tête du groupe en mai, Allianz a dévoilé en novembre une nouvelle stratégie, qui doit donner la priorité au numérique et porter l’effort sur les renouvellements de contrats ces prochaines années.

Au vu de ses résultats, Allianz s’est dit vendredi « confiant » pour l’exercice en cours et table pour 2016 sur un bénéfice opérationnel « de 10,5 milliards d’euros, à plus ou moins 500 millions d’euros », soit compris entre 10 et 11 milliards d’euros. Le groupe va proposer lors de son assemblée générale le versement d’un dividende de 7,30 euros par titre pour 2015, une amélioration de 6% par rapport à 2014.