Voile : Le trimaran Macif en phase d’assemblage

Le futur 100 pieds estampillé Macif arrive dans sa dernière ligne droite. Il est actuellement en phase d’assemblage avant une mise à l’eau prévue au mois de juin.

15 personnes travaillent sur la chantier du trimaran Macif. Quinze mois après le début de la construction, la plupart des pièces sont prêtes à être assemblées. “La coque centrale a été livrée au
mois de décembre, elle a rejoint le flotteur tribord qui était déjà là-bas depuis novembre ; ont suivi le bras de liaison arrière fin décembre et la barre d’écoute fin janvier. Il nous reste deux gros morceaux : le bras avant, qui doit arriver fin mars et le flotteur bâbord, en avril. Quant au mât, il a été démoulé mi-février chez Lorima, et il sera prêt d’ici trois mois”, détaille François Gabart.

Le trimaran devrait être mis à l’eau à la fin du mois de juin pour des premiers essais en mer. “Le montage de toutes les pièces, notamment des appendices (safrans, dérive de la coque centrale, foils), nous mobilisera quelques jours, puis nous effectuerons des tests en statique, avant les premiers bords, prévus début juillet” poursuit le vainqueur 2014 de la Route du Rhum.

schema-decomposition-trimaran8-680

En attendant de se frotter à son nouveau “monstre” des mers, le skipper s’entraîne en Diam 24 au Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt. “Le Diam 24 est assez éloigné en termes d’échelle, de comportement et de vitesse du futur MACIF, mais cela reste un multicoque, donc un support idéal pour s’entraîner”, indique le Charentais.

Ce dernier participera à trois courses du Diam 24 Macif d’ici la mise à l’eau de son 100 pieds :

  • 17-19 avril Grand Prix de La Baule
  • 8-10 mai Grand Prix Guyader (Douarnenez)
  • 15-17 mai Grand Prix de l’Ecole Navale (Brest)

Découvrez l’histoire entre François Gabart et Macif dans notre diaporama