Résultats T3 2014 : AIG bénéfice de 2,2 milliards de dollars sur 3 mois

AIG confirme ses bonnes performances en 2014 avec un bénéfice trimestriel maintenu et un chiffre d’affaires en légère hausse sur an, à 8,63Mds d’euros.

L’assureur américain AIG, qui en train de recentrer sur son coeur de métier, a dépassé les attentes au troisième trimestre et annoncé un nouveau plan de rémunération de ses actionnaires.

Sauvé in extremis de la faillite en 2008 par l’Etat fédéral, l’assureur a retrouvé sa santé et aligne depuis plusieurs trimestres maintenant bénéfice sur bénéfice. Lors des trois derniers mois, AIG a gagné 2,2Mds de dollars, soit quasiment inchangé par rapport à un an plus tôt (2,17Mds de dollars), selon un communiqué publié lundi.

Rapporté par action, le bénéfice ajusté, mesure préférée des marchés, est ressorti à 1,21 dollar contre 96 cents attendus en moyenne par les marchés. Le chiffre d’affaires a progressé de 2,37% sur un an à 8,63Mds de dollars. Ces résultats, les premiers diffusés depuis que l’ex-banquier Peter Hancock, 55 ans, a pris les rênes du groupe en septembre, confortent le renoncement aux activités non stratégiques pour réduire sa dette, a souligné l’assureur.

Il a procédé récemment à de nombreuses cessions d’activités non stratégiques pour se concentrer sur son coeur de métier – l’assurance – et tourner définitivement le dos à une diversification tous azimuts qui a failli le faire disparaître. Ainsi, la division très surveillée de dommages a vu son bénéfice opérationnel progresser très légèrement de 1,58% à 1,1Md de dollars, tandis que les encaissements de primes ont progressé de 2% sur un an à 8,63Mds de dollars.

Le ratio des frais de gestion et des coûts des sinistres sur le total des primes encaissées a légèrement augmenté de 0,4 point comparé au troisième trimestre 2013, à 102,0 points. Autrement dit, les coûts d’assurance sont restés stables sur un an.

Maîtrise des coûts et du ratio combiné

La stabilisation de cet indicateur s’explique par une réduction des frais administratifs qui a permis de contrer un coût de catastrophes naturelles plus important que l’an dernier à la même période. La facture des catastrophes est de 284M de dollars, contre 222M un an plus tôt.

La division d’assurance vie et retraite a pour sa part vu son bénéfice opérationnel progresser de 17,83% à 1,35Md de dollars, en raison d’une hausse de frais de gestion. Dans l’assurance de prêts immobiliers, AIG a multiplié par plus de trois son bénéfice opérationnel, passé de 43M de dollars à 135M, en dépit d’un ralentissement de l’activité lucrative de refinancement de prêts immobiliers.

AIG, qui a renoué avec la distribution des dividendes à ses actionnaires l’an dernier, a annoncé lundi un plan de rachat d’actions supplémentaires de 1,5Md de dollars, une façon indirecte de rémunérer ces derniers. Il maintient aussi le versement d’un dividende trimestriel de 12,5 cents par action.

(Avec AFP)