Résultats : April a accéléré sa croissance au printemps, porté par les primes d’assurance

L’assureur et courtier April a enregistré une hausse de 3,8% de son chiffre d’affaires consolidé au premier semestre, à 401,7 millions d’euros, grâce à la bonne tenue de ses primes d’assurance, selon un communiqué publié lundi.

Le groupe a accéléré le rythme de sa croissance au deuxième trimestre: après une progression de ses ventes de 1,2% au premier trimestre, celles-ci ont augmenté de 6,3% sur la période d’avril à juin, à 206,1 millions d’euros.

Nous avons des tendances légèrement meilleures au deuxième trimestre, qui est l’un de nos meilleurs trimestres depuis le début 2014. Mais nous ne sommes pas triomphalistes car 2015 est une année importante sur certains de nos marchés clés“, a expliqué à l’AFP Marc le Doze, directeur financier d’April.

Le groupe lyonnais est notamment à la lutte actuellement avec ses concurrents dans le domaine de la santé, alors que la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés doit intervenir le 1er janvier 2016.

April prévient d’ailleurs que l’impact des tendances commerciales “en amélioration” qu’il observe ne sera “pas significatif” sur son exercice en cours et prévoit des investissements commerciaux afin de consolider ses parts de marché.

Jusqu’à présent, il anticipe “une relative stabilité” de son résultat opérationnel courant sur l’ensemble de l’année.

April va, en outre, présenter ses axes prioritaires de développement pour les années à venir à l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, le 3 septembre.

Dans le détail, au premier semestre, les primes d’assurances ont augmenté de 13,4%, à 161,7 millions d’euros, tandis que les commissions et honoraires de courtage subissaient un repli de 1,8%, à 240 millions.

Par branche, c’est le segment du dommage (+4% à 144,8 millions d’euros) qui a tiré son épingle du jeu, quand la croissance en santé-prévoyance était de 2,6%, à 258,1 millions.