Résultats 2016 : Société générale insurance en pleine expansion

En 2016, le bancassureur Société générale insurance, affiche un résultat net en progression de 10% par rapport à 2015. Avec l’acquisition de la part majoritaire d’Antarius auprès d’Aviva, le bancassureur renforce ses perspectives de croissance.

La contribution de Société générale insurance au résultat du groupe Société général atteint 368M €, en progression de 10% par rapport à 2015. Société générale insurance, qui regroupe Sogécap et Sogessur, a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 11,5 Mds d’euros. La provision pour participation aux bénéfices atteint 4,1% des encours au global et 4,4% pour Sogécap en France (+0,7 pt).

« Après une année 2016 caractérisée par des résultats financiers record et une accélération de l’évolution de notre business mix en faveur de la protection et des unités de compte, le début d’année 2017 est marqué par l’acquisition d’Antarius et des perspectives de croissance forte », affirme Philippe Perret, directeur général de société générale insurance, dans un communiqué.

En effet, Sogécap a annoncé en février l’acquisition de la part majoritaire de 50% d’Antarius, détenue par Aviva France. Antarius est la compagnie de personnes dédiée aux activités d’assurance vie épargne et prévoyance de Crédit du Nord. Antarius gère 13,6Mds € et a réalisé un chiffre d’affaires de 2Mds € en 2016. Avec Antarius, les encours d’assurance-vie épargne de Société générale insurance progressent de 20% pour atteindre 112 Md EUR. « Cette opération, qui s’inscrit dans la stratégie de consolidation de notre modèle de bancassureur, représente pour Société générale insurance un gain significatif de parts de marché avec un accroissement de 24% de sa collecte en assurance-vie épargne en France », affirme P. Perret.

Evolution de 10% du CA en protection

Les encours en assurance vie épargne progressent de 4% à 98Mds d’euros et la part des unités de compte des encours est de 23%, deux point de plus qu’en 2015. Le bancassureur a continué sa politique de réorientation de la collecte vers les unités de compte qui représentent 28% (+5 points). Le chiffre d’affaires en protection évolue de 10% et atteint 1,4Mds d’euros.

Les primes en assurance dommages progressent de 6% à 408M € et affichent une progression des primes quatre fois supérieure à celle du marché en assurance automobile et en MRH.

Les activités à l’international représentent un moteur de croissance pour le bancassureur. Les primes à l’international évoluent de 17% en prévoyance et de 20% en assurance dommages. Plus précisément, les primes en Russie rebondissent de 92%, en Italie se développent sur l’activité protection de 26% et en Allemagne de 19%.