Résultats 2015 : « Une année de pilotage » pour AG2R La Mondiale

VIDEOS/INFOGRAPHIE – AG2R La Mondiale a présenté ses résultats pour l’année 2015. Un exercice marqué par le pilotage des portefeuilles et la structuration du groupe avec l’intégration de Réunica.

En 2015, AG2R La Mondiale a dégagé un chiffre d’affaires de 10,3Mds d’euros sur ses activités assurantielles, en recul de 8,4% en proforma, c’est-à-dire en combinant les comptes de Réunica sur 2014.

L’activité épargne se contracte de 17,7% à 4796M d’euros en raison d’une gestion pilotée de l’assurance vie. « Nous avons opté pour un pilotage rigoureux afin de limiter les nouvelles affaires sur les fonds euros et éviter de diluer le rendement », a précisé André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale. Le pilotage fut d’ailleurs le maître-mot de cette présentation.

Résultat, la collecte nette en euros est négative à -1,6Md d’euros. En revanche, en unités de compte, elle est positive à 300M millions d’euros. Reste que sur les 299M d’euros de résultat net engrangé en 2015 (+5,7%), l’assurance vie continue de représenter une part non négligeable (191M d’euros), contre 61M d’euros pour la santé et la prévoyance.

En prévoyance, les cotisations en 2015 sont toutefois en hausse à 1.479M d’euros (+6,8%), tirées par le collectif qui grimpe de 7,9% (1312M d’euros), quand l’individuel se contracte de 1,2% à 167M d’euros.

Opération nettoyage de portefeuille

En santé, une politique de « nettoyage de portefeuille sur les grands comptes », indique Philippe Dabat, directeur général délégué d’AG2R La Mondiale, a conduit à une baisse significative des cotisations en collectif (-4,8%). « Nous avons renégocier les primes à la hausse pour les contrats les moins à l’équilibre ou tout simplement résilié », poursuit Philippe Dabat. En santé individuelle, les portefeuilles se sont érodés sous l’effet de l’ANI.

2016 devrait s’inscrire dans la même lignée de sélectivité des contrats. Elle marquera par ailleurs une nouvelle étape dans la structuration du groupe avec la mise en place d’un nouveau schéma de gouvernance. La Sgam AG2R La Mondiale demeure. Mais une Société de groupe assurantiel de protection sociale (Sgaps) verra le jour. Elle regroupera toutes les entités prévoyance et santé combinées dans les comptes du groupe. Un schéma imposé par Solvabilité 2 selon André Renaudin

Enfin, le groupe de protection sociale renforce ses fonds propres à 5232M d’euros et affiche un ration de solvabilité 2 de 285%.